Europe
actualités
Sommet UE-Balkans : agrandir l’usine à gaz ? Abonnés

ARTICLE. Les chefs d’État et de gouvernement des 27 pays membres de l’Union Européenne se sont réunis hier à Ljubjana en Slovénie pour discuter de l’intégration des pays des Balkans occidentaux. Un plan d’investissements de 30 milliards d’euros a été annoncé, mais l’élargissement est toujours en attente.

Sommet UE-Balkans : agrandir l’usine à gaz ?


L’adhésion à l’UE des six pays des Balkans occidentaux (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine du Nord, Monténégro et Serbie) n’est plus un sujet de débat parmi les 27, qui la considèrent d’importance stratégique. Pour Les Échos, « il importe de contrer la stratégie d’influence de la Chine et de la Russie qui tentent de pousser leurs pions dans la région ». Ce sommet fait suite à celui de Sofia en 2018 et celui de Zagreb en 2019, qui ne mentionnaient pas une seule fois le processus d’adhésion en cours. Cette fois-ci il y sera fait allusion sous la pression du gouvernement slovène qui préside le Conseil de l’UE ce semestre.

Mais les querelles opposant le Kosovo et la Serbie, ou encore celles entre le Bulgarie et la Macédoine du Nord vont rendre difficile toute avancée. Les discussions seront axées sur les thèmes suivants, comme expliqué sur le site internet de l’UE : « la réaffirmation de la perspective européenne des Balkans occidentaux, qui présente un intérêt stratégique mutuel et demeure un choix stratégique commun ; le développement de notre coopération et la relance socioéconomique de la région dans le contexte de la pandémie actuelle de Covid-19 ; la mise œuvre du plan économique et d’investissement (PEI) qui prévoit un important train de mesures d’investissement et générera une croissance plus durable, plus verte et plus centrée sur l’humain, au bénéfice de la région et de l’Europe dans son ensemble ; l’intensification de la coopération régionale ; les façons d’approfondir la coopération sur les questions politiques et de sécurité d’intérêt commun ».

Vous avez bien lu : « une croissance plus durable, plus verte, plus centrée sur l’humain ». Voilà qui a de quoi rassurer enfin les peuples des nations européennes.

S’aligner sur la « culture judiciaire » européenne ?

À...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Publié le 7 octobre 2021
commentaireCommenter