Menu
Europe
actualités
Sommet UE-Balkans : agrandir l’usine à gaz ? Abonnés

ARTICLE. Les chefs d’État et de gouvernement des 27 pays membres de l’Union Européenne se sont réunis hier à Ljubjana en Slovénie pour discuter de l’intégration des pays des Balkans occidentaux. Un plan d’investissements de 30 milliards d’euros a été annoncé, mais l’élargissement est toujours en attente.

Sommet UE-Balkans : agrandir l’usine à gaz ?


L’adhésion à l’UE des six pays des Balkans occidentaux (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine du Nord, Monténégro et Serbie) n’est plus un sujet de débat parmi les 27, qui la considèrent d’importance stratégique. Pour Les Échos, « il importe de contrer la stratégie d’influence de la Chine et de la Russie qui tentent de pousser leurs pions dans la région ». Ce sommet fait suite à celui de Sofia en 2018 et celui de Zagreb en 2019, qui ne mentionnaient pas une seule fois le processus d’adhésion en cours. Cette fois-ci il y sera fait allusion sous la pression du gouvernement slovène qui préside le Conseil de l’UE ce semestre.

Mais les querelles opposant le Kosovo et la Serbie, ou encore celles entre le Bulgarie et la Macédoine du Nord...

commentaireCommenter

international

international
Arménie
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie Gratuit
La rédaction
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie

Michel Onfray et Stéphane Simon ont tenu à marquer à leur manière le triste anniversaire de la défaite des Arméniens de l’Artsakh (Haut-Karabakh). En répondant à l’invitation de SOS Chrétiens d’Orient, pour une table ronde consacrée au conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ils ont pu converser avec Guy Teissier, député LR des Bouches du Rhône à l’origine de la reconnaissance du Haut-Karabakh par la France et François-Xavier Gicquel. L’occasion pour les fondateurs de Front Populaire de réitérer leur plein soutien à l’Arménie, engagée selon eux dans une « véritable guerre de civilisation ».