Menu
Europe
Polexit
La Pologne entre en guerre juridique contre l’UE Abonnés

ARTICLE. Le spectre du Polexit plane-t-il plus que jamais sur l’Union européenne ? La décision du tribunal constitutionnel polonais de contester la primauté du droit européen pourrait bien avoir ouvert une brèche dans le système législatif de la machinerie bruxelloise...

La Pologne entre en guerre juridique contre l’UE


La plus haute juridiction polonaise – le Tribunal constitutionnel – a décidé hier par un arrêt de sa présidente, Julia Przylebska, que certains articles des traités européens étaient incompatibles avec la Constitution nationale polonaise. Coup de tonnerre dans un ciel serein ? Coup de tonnerre, sans doute. Ciel serein, pas vraiment. Le scénario était attendu depuis quelques temps déjà, mis en exergue par la rumeur lancinante d’un « Polexit » (ndlr : la sortie de la Pologne de l’Union européenne).

Cela signifie tout de même qu’à partir de ce jour, la Pologne ne reconnait plus la primauté du droit européen par inconstitutionnalité. Elle invite ainsi les institutions européennes à ne pas « agir au-delà du champ de leurs compétences » en interf...

commentaireCommenter

international

international
Arménie
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie Gratuit
La rédaction
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie

Michel Onfray et Stéphane Simon ont tenu à marquer à leur manière le triste anniversaire de la défaite des Arméniens de l’Artsakh (Haut-Karabakh). En répondant à l’invitation de SOS Chrétiens d’Orient, pour une table ronde consacrée au conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ils ont pu converser avec Guy Teissier, député LR des Bouches du Rhône à l’origine de la reconnaissance du Haut-Karabakh par la France et François-Xavier Gicquel. L’occasion pour les fondateurs de Front Populaire de réitérer leur plein soutien à l’Arménie, engagée selon eux dans une « véritable guerre de civilisation ».