Menu
actualités
Emmanuel Macron
Peine de mort, sommet « Afrique-France » : Emmanuel Macron, le président influenceur Abonnés

ARTICLE. Organisation du sommet « Afrique-France » avec de jeunes entrepreneurs, blogueurs, influenceurs africains, proposition d’un sommet mondial entre l’UE et la société civile sur la peine de mort… Emmanuel Macron développe une nouvelle phase diplomatique, quitte à éclipser totalement ses homologues africains.

Peine de mort, sommet « Afrique-France » : Emmanuel Macron, le président influenceur


NB : Les présidentielles approchent. Après cinq ans de macronisme, l'heure est venue de dresser le bilan. "Macron, droit d'inventaire", le nouvel hors-série de Front Populaire, disponible le 19 octobre en kiosque, librairie et en ligne. Commandez dès maintenant votre exemplaire pour le recevoir plus tôt.


Comment préparer un sommet « Afrique-France » sans rappeler la controversée « France-Afrique » ? En n’y conviant aucun des 54 chefs d’État du continent. Cela peut sembler incongru, mais c’est bien ce qu’a proposé le président français pour cette 28e rencontre. Organisé du vendredi 8 au ​​dimanche 10 octobre à Montpellier, l’évènement a permis à Emmanuel Macron de s’adresser directement à la société civile africaine. Au risque d’avoir l’air...

commentaireCommenter

international

international
Arménie
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie Gratuit
La rédaction
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie

Michel Onfray et Stéphane Simon ont tenu à marquer à leur manière le triste anniversaire de la défaite des Arméniens de l’Artsakh (Haut-Karabakh). En répondant à l’invitation de SOS Chrétiens d’Orient, pour une table ronde consacrée au conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ils ont pu converser avec Guy Teissier, député LR des Bouches du Rhône à l’origine de la reconnaissance du Haut-Karabakh par la France et François-Xavier Gicquel. L’occasion pour les fondateurs de Front Populaire de réitérer leur plein soutien à l’Arménie, engagée selon eux dans une « véritable guerre de civilisation ».