Nation
Éducation nationale
L’école française : lieu de la propagande européiste ? Abonnés

ARTICLE. Le ministère de l’Éducation nationale veut « mettre l’année scolaire 2021-2022 aux couleurs de l’Europe » et invite les acteurs du champ de l’éducation, de la jeunesse et des sports à « sensibiliser activement les jeunes à l’Europe dans toutes ses dimensions ». Cet objectif sera mené en parallèle de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE), qui commencera le 1er janvier 2022.

L’école française : lieu de la propagande européiste ?


Alors que l’actualité bruisse du « polexit juridique », le gouvernement français invite les professeurs, directeurs et recteurs d’académie à faire la promotion de l’idée européenne dans les écoles et établissements scolaires pour « sensibiliser les élèves à l’identité européenne et ses valeurs ». Le projet est de « mettre l’année scolaire 2021-2022 aux couleurs de l’Europe », comme nous l’apprend le document intitulé Guide des possibles : Former les citoyens européens de demain. 2021-2022, une année scolaire européenne et émis par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, dans son « bulletin n°27 du 8 juillet 2021 ».

Le Document est destiné aux recteurs de région académique et recteurs d’académie, aux chanceliers des universités, aux doyens des corps d’inspection des premiers et seconds degrés, aux chefs d’établissement et directeurs d’école ainsi qu’aux personnels de la Jeunesse et des Sports. L’initiative a été partagée sur les sites internet des académies de Paris, Versailles, Nantes, Bordeaux, Reims, Rennes et Seine-St-Denis. D’après le document, l’enjeu est de profiter de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE) pour « ancrer durablement l’Europe dans la formation des élèves et des jeunes ». Cette PFUE, qui sera coupée par les élections présidentielles 2022 en France, commence le 1er janvier pour six mois.

« Pavoisement des bâtiments aux couleurs de l’Europe, chant de l’hymne européen… »

Ce guide propose des « outils, ressources et pistes de travail pour aider les acteurs du champ de l’éducation, de la jeunesse et des sports à sensibiliser activement les élèves et jeunes à l’Europe dans toutes ses dimensions : son histoire, ses institutions, ses valeurs démocratiques fondées sur l’État de droit, les enjeux de sa construction, sa richesse linguistique, sa diversité culturelle remarquable (…) ainsi que les opportunités économiques et sociales qu’elle offre à...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Publié le 13 octobre 2021
commentaireCommenter