Nation
rémunérations
Faut-il, comme le propose Fabien Roussel, indexer les salaires en fonction de leur utilité ? Abonnés

DÉBAT. Fabien Roussel, candidat du PCF à l’élection présidentielle propose d’indexer les salaires en fonction de leur utilité. Réalisable ? Légitime ? C’est le débat de ce jeudi.

Faut-il, comme le propose Fabien Roussel, indexer les salaires en fonction de leur utilité ?


« Je veux indexer les salaires en fonction de leur utilité. Un trader et une infirmière, ça n’a pas la même utilité ». Voici une proposition de Fabien Roussel, à date du 18 octobre sur Franceinfo, et qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. Des intervenants en sont même arrivés à taxer le candidat communiste de… communisme. Pour autant, la question, une fois posée, mérite d’être analysée sans caricature.

« Les traders (…) ne servent à rien, ils nous pourrissent la vie »

Invité le 19 octobre dans l’émission C à vous, le candidat à la présidentielle 2022 a étayé son propos, en expliquant que « ceux qui ne produisent rien ou peu amassent des fortunes et ceux ou plutôt celles qui sont le plus utiles, sont méprisées ». Un peu plus tard, il a précisé que les « métiers qui ont été en première ligne (…) sont les métiers les plus importants, qui sont méprisés, dont on a besoin ». À ces professions, il a opposé « les traders » qui « gagnent beaucoup d’argent » mais qui « ne servent à rien » et qui « nous pourrissent la vie ».

Il y a deux questions soulevées dans cette analyse : les écarts de rémunération entre professions et la notion de « métiers utiles ». Concernant la rémunération, avec un système lié à l’acquisition d’un diplôme parfois onéreux à obtenir et parfois peu formateur, elle est souvent disproportionnée eu égard aux compétences acquises. Le système français est ainsi fait que pour beaucoup de métiers, à la sortie d’école de commerce au cursus avoisinant les 30 000 euros de coût cumulé, une formation de cinq ans est surtout prétexte à filtrer la population par les concours. Et beaucoup, par l’argent.

509 fois le salaire moyen...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Publié le 21 octobre 2021
commentaireCommenter