Nation
Arnaud Montebourg
Immigration : Arnaud Montebourg rétropédale face aux critiques Abonnés

ARTICLE. Après sa déclaration récente sur l’immigration, le "socialiste-souverainiste" a assuré s’être mal exprimé dans une sorte de rétropédalage lundi 8 novembre, après la mise en retrait et l’autodissolution de l’organisation les Jeunes avec Montebourg.

Immigration : Arnaud Montebourg rétropédale face aux critiques


Très largement critiqué à gauche pour ses annonces du week-end dernier sur le blocage des fonds privés à destination des pays refusant de récupérer leurs ressortissants illégaux, Arnaud Montebourg a aussi divisé au sein de son propre mouvement, l’Engagement. Dans un communiqué publié le 8 novembre, les Jeunes avec Montebourg, organisation de jeunesse du mouvement, ont effectivement annoncé leur mise « en retrait » de la campagne du candidat de la « Remontada ». Cette annonce sur l’immigration « heurte fondamentalement » leurs « valeurs » et les raisons de leur « engagement » d’après le communiqué. En conséquence ils ont décidé de supprimer leur compte Twitter.

Dans un autre communiqué publié sur Twitter lundi 8 novembre au soir, Arnaud Montebourg a tenté une forme de rétropédalage pour tenter de limiter la casse : « j’ai ressenti beaucoup d’émoi. Je n’ai pas voulu viser les gens : j’ai voulu viser les États. Je ne veux pas toucher ces familles qui travaillent dur pour envoyer de l’argent » expliquait-il. Il ne veut pas « porter tort à ceux qui bossent dur », reconnait avoir « heurté », « blessé », « inquiété certains », mais « ce n’est pas pour eux que cette mesure était destinée » a-t-il encore expliqué.

La mesure d’Arnaud Montebourg en tant que telle pouvait tout à fait faire l’objet d’un débat rationnel, pour juger de son niveau d’intérêt, de ses possibilités réelles d’application, de ses éventuelles conséquences. Sans doute y avait-il des arguments pour et contre à prendre en compte. Mais la faculté des hommes politiques à ne pas assumer leur propre propos et à rétropédaler piteusement d’un jour sur l’autre concourt nécessairement à dégrader l’image de la vie politique. Le presque candidat Éric Zemmour – qui s’est moqué d’Arnaud Montebourg sur son compte...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Publié le 9 novembre 2021
commentaireCommenter