Europe
Migrants
L'afflux de migrants à la frontière Pologne - Biélorussie tourne au bras de fer Abonnés

ARTICLE. Après des épisodes réguliers de tension à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie depuis le début de l’année, la situation s’est de nouveau tendue le 8 novembre. Plusieurs milliers de migrants sont massés à la frontière entre les deux États, qui ont chacun stationné des milliers de soldats des deux côtés de la frontière. Et ne veulent pas céder.

L'afflux de migrants à la frontière Pologne - Biélorussie tourne au bras de fer


Les médias et la classe politique européenne ont réagi ces derniers jours aux impressionnantes vidéos montrant la situation à la frontière polonaise. Entre trois et quatre mille migrants massés à la frontière entre les deux pays d’Europe de l’Est (vers la ville de Kuznica), et la Pologne qui stationne, en réponse aux plusieurs milliers de migrants cherchant à forcer le passage, plus de douze mille soldats de son côté des barbelés. Refoulés, ils ont décidé de rester sur place pour retenter leur chance plus tard, d’après le reporter envoyé sur place pour RT France. Si on compte les groupes de migrants encore en route pour la frontière, « 10 000 personnes » seraient « prêtes à traverser la frontière » au total, selon le porte-parole du gouvernement...

Publié le 9 novembre 2021
commentaireCommenter

Nation

Europe