Europe
Europamètre
L'europamètre de Front Populaire – Partie 1 : Les fédéralistes Abonnés

ARTICLE. Le 10 novembre, Le Point publiait son « europamètre », avec l'objectif de cartographier les rapports des candidats (déclarés et probables) à l'élection présidentielle à l'Europe et d’identifier chez eux toutes les nuances d’« europhilie » et d’« europhobie ». Front Populaire a décidé de se prêter à l'exercice et de vous proposer son propre « europamètre ».

Sujet de cette première partie : d'Emmanuel Macron à Yannick Jadot, les candidats fédéralistes, partisans d'une Europe aux compétences renforcées (au détriment de la souveraineté nationale).

L'europamètre de Front Populaire – Partie 1 : Les fédéralistes


« Des souverainistes affirmés aux europhiles convaincus », Le Point s’est intéressé à toutes les nuances possibles d’opinions sur la question européenne mercredi 10 novembre, en publiant son « europamètre ». Ce tableau place les candidats selon deux axes qui représentent deux clivages politiques : « + de compétences européennes » contre « - de compétences européennes » en ordonnée, et « Europe des nations » contre « Fédéralisme » en abscisse. Problème : le tableau étudie seulement la position des candidats en tête dans les sondages, ce qui en exclut de facto la plupart des candidats souverainistes, qui ont pourtant une position véritablement alternative sur la question européenne. Il aurait donc été pertinent de les y représenter, qu’ils soient...

Publié le 19 novembre 2021
commentaireCommenter

Nation

Europe