Nation
Yassine Belattar
Islam politique : Dr Yassine et Mr Belattar Abonnés

OPINION. L’affaire « Livre noir » prend de l’ampleur. Alors qu’un journaliste du média identitaire prétend avoir été séquestré et menacé de mort par Yassine Belattar dans le théâtre de ce dernier, à Paris, Céline Pina revient sur le profil controversé de l’humoriste.

Islam politique : Dr Yassine et Mr Belattar


On ne connait guère Yassine Belattar pour son activité d’humoriste, l’homme en revanche a atteint une notoriété certaine pour son comportement plus proche du caïd que de l’artiste. Yassine Belattar est en effet un homme qui a la menace de mort facile et plusieurs plaintes ont été déposées contre lui pour cette raison. Le voilà qui se retrouve une nouvelle fois au cœur d’une polémique où il aurait encore franchi un cran dans la brutalité puisqu’à la menace se serait ajoutée la séquestration. C’est un journaliste du média en ligne très à droite, « livre noir », qui lui reproche de l’avoir retenu, enfermé dans son théâtre durant une heure vendredi 19 novembre. L’humoriste et une meute de cinquante de ses admirateurs l’empêchant de sortir, lui et son collaborateur.

Un humoriste controversé pour son ambiguïté face à l’islamisme

Le « crime » du journaliste justifiant un tel traitement ? Le fait qu’il travaille pour un média proche du RN. Yassine Belattar n’a pas supporté que le jeune homme fasse un micro-trottoir devant le théâtre où se déroulait son spectacle et l’a accusé d’usurper l’identité de médias comme Konbini ou Brut. On se demande bien au nom de quoi ces accusations justifiaient une agression et une séquestration. Le journaliste exerçait pourtant son activité dans l’espace public et était parfaitement en droit d’interviewer les spectateurs. Enfin, son micro portait une bonnette parfaitement identifiable où était inscrit le nom du média. Il semblerait que ce que Yassine Belattar n’ait pas supporté était plutôt le thème du reportage, « Yassine Belattar, humoriste ou homme politique ». Ce qui était plutôt édulcoré comme titre, car si Livre noir est un média d’opinion controversé, Yassine Belattar n’est pas en reste en termes d’engagement politique discutable. Il est suspecté de proximité avec l’islamisme pour avoir entre autres...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Europe