Région
Gilets jaunes
À Grenoble, OPA de la gauche écolo sur les Gilets jaunes Abonnés

ARTICLE. La mairie écologiste de Grenoble a accepté de financer, pour 11.000 euros d’argent public, l’aménagement d’un rond-point occupé par des Gilets jaunes grenoblois depuis deux ans. Un comportement jugé électoraliste, voire « scandaleux » par l’opposition.

À Grenoble, OPA de la gauche écolo sur les Gilets jaunes


« Non, nous ne sommes pas récupérés par la mairie écologiste » a fait valoir Céline, une Gilet jaune interrogée le 23 novembre par France Bleu. Cette mère de famille et plaquiste de métier participe, avec d’autres Gilets jaunes et des agents de la ville, au projet de chantier participatif qui venait d’être validé par la mairie. Cette dernière va donc subventionner, pour quelque  11.000 euros de deniers publics, l’aménagement du rond-point Pierre et Marie Curie de Grenoble, occupé tous les samedis depuis près deux ans par des Gilets jaunes grenoblois. Ce projet a lieu dans le cadre de l’opération « chantier ouvert au public » (COP) que la ville mène depuis trois ans et qui finance une vingtaine de chantiers participatifs par an.

Une nouvelle...

commentaireCommenter