Nation
vote électronique
Le vote électronique, la dernière trouvaille des globalistes pour « endiguer le populisme » Abonnés

ARTICLE. Le vote électronique à distance est-il la solution pour répondre à la crise démocratique que nous traversons et « endiguer le populisme » ? C’est en tout cas l’avis de Gilles Mentré, président de l’ONG ELECTIS, qui reprend toutes les vieilles antiennes de la technocratie.

Le vote électronique, la dernière trouvaille des globalistes pour « endiguer le populisme »


« Ici comme ailleurs, le coronavirus nous impose de nous organiser différemment et de préparer les conditions d’une nouvelle gouvernance à tous les échelons. » Dans un entretien à L’Express publié le 17 novembre et intitulé « Le vote électronique est la seule façon d’endiguer le risque populiste », Gilles Mentré, président de l’ONG ELECTIS, a expliqué sa vision du monde à l’heure du risque « populiste ». Cet élu du 16ème arrondissement de Paris et auteur du livre Démocratie – Rendons le vote aux citoyens (appelant à réfléchir aux systèmes démocratiques du futur) est le président d’ELECTIS, une association se définissant comme « apolitique » et « politiquement et philosophiquement neutre » (ce que semble contredire leur site Internet, entiè...

commentaireCommenter