Analyses
Justice
Affaire Hulot : considérations sur un lynchage Abonnés

OPINION. L'"affaire Nicolas Hulot" a récemment défrayé la chronique. Le cas de l'écolo-macroniste accusé d'agressions sexuelles, livré en pâture – à heure de grande écoute et dans le plus grand mépris de la présomption d'innocence – aux tribunaux médiatiques, offre matière à réflexion juridique. Ce qu'a fait Régis de Castelnau.

Affaire Hulot : considérations sur un lynchage


Dans une actualité médiatique pourtant bien encombrée par la campagne présidentielle et la pandémie, on assiste à un lynchage médiatique géant dont la cible est une personnalité médiatico-politique considérable. Nicolas Hulot appartenait depuis très longtemps au système assez ridicule du classement des personnalités « préférées des Français ». Il avait mis en place dans les années 80 un business très lucratif, à base d’émissions de télévision particulièrement spectaculaires. Utilisant une incontestable popularité, et travaillé par l’ambition politique, il veilla à devenir dans les années 2000 une icône médiatique de la défense de l’environnement. Il fit un premier tour de piste en 2007, sans s’engager directement dans la campagne électorale...

commentaireCommenter