Nation
Carnets de campagne
Les bons amis d’Eric Zemmour Abonnés

CARNETS DE CAMPAGNE. Macron réélu dans un fauteuil ? La chose est entendue. Du moins l’était-elle il y a encore quelques jours, avant une accélération du temps politique propice aux chamboulements. Les cartes sont-elles rebattues ? Laissons Anne-Sophie Chazaud nous conter cette semaine-éclair.

Les bons amis d’Eric Zemmour


Le match était paraît-il plié, toute cette élection n’était qu’une formalité, Macron serait le lendemain du scrutin dans son fauteuil présidentiel, houppette au vent et truffe poudrée à l’avenant, comme il y était la veille, entre temps quelques millions de personnes se seraient prudemment déplacées dans des bureaux de vote sous surveillance sanitariste, à la façon de zombies post-apocalyptiques exécutant une tâche mécanique que l’on aurait pu robotiser pour plus de sécurité, ou, mieux encore, on se serait arrangé, comme le suggéraient certains sans vergogne, pour instaurer le vote électronique lequel aurait pour finalité avérée de contenir l’affreux danger populiste (manière contemporaine de qualifier les projets de fraude électorale…), puis...

commentaireCommenter