Europe
euroscepticisme
Sondage : La France est moins européiste que ses voisins Abonnés

ARTICLE. Pendant que le Président nous fait croire qu’il est celui qui lancera une grande dynamique allant vers plus de « souveraineté européenne », un sondage révèle que les Français sont au contraire majoritairement favorables à l’« Europe des nations », en plus de ressentir moins de « fierté d’être européen » que les Italiens et les Allemands…

Sondage : La France est moins européiste que ses voisins


Les annonces d’Emmanuel Macron au sujet de l’Europe ne doivent pas nous induire en erreur : une majorité de Français, y compris parmi les jeunes, reste eurosceptique et favorable à une « Europe des nations avec davantage de souveraineté ». C’est le cas de 40% de Français, nous apprend le sondage « EuropaNova-Ifop-JDD » consacré au regard des Français, Italiens et Allemands sur la fierté d’appartenir à leur pays et à l’UE. L’étude a été réalisée auprès de trois échantillons de mille personnes dans chacun des trois pays, entre le 14 et le 20 décembre et a été publiée dans le JDD le 25 décembre.

Ce sondage nous apprend dans un premier temps que les Français sont bien plus frileux que les Allemands et Italiens en ce qui concerne la « souveraineté européenne », et qu’une majorité de Français est favorable à l’Europe des nations (40%) contre 29% qui est favorable à une « souveraineté européenne dans le cadre d’une Europe plus intégrée ». Ce score tranche avec celui de nos voisins, beaucoup plus ouverts que nous à l’idée de « souveraineté européenne » (50% en Italie et 43% en Allemagne). Il faut aussi noter que presque un tiers des Français sondés a répondu « je ne sais pas » à cette question qui est pourtant fondamentale, un chiffre presque deux fois plus élevé qu’en Italie (15%) et en Allemagne (19%).

L’euroscepticisme bien plus répandu en France

Autre exception française mise en évidence : nous serions aussi moins attachés que nos voisins à « l’identité européenne » en général, avec 68% des Français sondés se disant « fier d’être européen » contre 75% en Italie et 78% en Allemagne, soit au moins les trois quarts de nos voisins sondés. Chez les jeunes également, le niveau de fierté européenne serait significativement...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Publié le 28 décembre 2021
commentaireCommenter