Région
Corse
La Corse aux origines de la France républicaine Abonnés

OPINION. Patrie de grands hommes de l'histoire de France, la Corse fut également le laboratoire intellectuel de bien des idéaux de l'épopée révolutionnaire française – démocratie, liberté, souveraineté, pour ne citer qu'eux –, rappelle Jean-Valère Baldacchino.

La Corse aux origines de la France républicaine


Des pans entiers de l’Histoire sont écartés des récits officiels, absents des manuels scolaires et des programmes universitaires, et dont on ne parle jamais ou que trop rarement. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce constat concerne également les fondements de la République française.

La France révolutionnaire de 1789 trouve principalement ses origines sur une petite île méditerranéenne que les Grecs, selon la légende, auraient nommée « Kallisté » – qui signifie « la plus belle » : la Corse. Toute une épopée…

« Souvent conquise, jamais soumise » (‟A spessu conquista mai sottumessa”), la Corse a connu de nombreux envahisseurs depuis l’Antiquité dont les Romains, les Vandales et les Byzantins. De la fin du 13e siècle au début du 18e siècle, elle est principalement sous domination génoise. L’île se rebelle à maintes reprises contre les occupants, en vain. Toutefois, au 18e siècle, l’autorité de la cité italienne est profondément mise à mal. Les chefs de la rébellion sont prêts à aller jusqu’au bout, jusqu’à l’indépendance.

1729 : la Corse est soumise et exploitée comme une colonie par la République de Gênes. Alors même que l'exaspération est forte à travers l’île où les conditions de vie sont déjà très difficiles, les Génois créent un nouvel impôt. L’insurrection éclate à Bustanicu, un village du Boziu, où des officiers venus collecter l'impôt maltraitent un vieillard qui ne peut pas payer. La population prend sa défense et se rebelle. La révolte s'étend aux alentours puis bien au-delà. L’île s’embrase. Le 25 mars 1730, la Gazette de Berne (qui publie le premier article connu sur les révoltes en Corse) rapporte : « Les sujets de l’île de Corse se sont soulevés et ont pris les armes contre cette République. Ils ont formé un corps d’armée de 10 000 hommes, se sont emparés...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter