Nation
Tribune
Médecins, pro-vax et anti-passe vaccinal Abonnés

TRIBUNE. Médecins, convaincus de l'efficacité de la vaccination contre les formes graves du Covid-19, ils sont opposés au passe vaccinal. Front Populaire a choisi de relayer leur tribune.

Médecins, pro-vax et anti-passe vaccinal


Les propos qui suivent n’engagent que leurs auteurs et non l’institution qui les emploie.

La loi 1040-2021 du 5 août 2021 a institué l’obligation vaccinale des soignants, et plus largement même de tous les « agents de santé », y compris ceux ne voyant pas de patients (administratifs). L’opposition à cette loi a été relativement limitée dans la population générale, acquise à cette décision après des semaines de matraquage médiatique. Elle fut encore plus modeste parmi des « soignants » fatigués par des mois de crise, résignés devant le pouvoir, ou plus généralement en accord avec celui-ci, assurés qu’il s’agissait d’une étape nécessaire dans la lutte contre la COVID. Les mêmes qui étaient des héros en 2020 devenaient en août 2021 de potentiels criminels transmettant un redoutable virus.

Nous voudrions simplement témoigner de notre opposition à cette folie vaccinale qui a déferlé sur notre pays, et a d’abord submergé les soignants avant de déferler sur la population générale, en attendant qu’elle ne s’abatte sur les plus jeunes (voir l’avis de l’Académie des Sciences et de l’Académie de médecine du 25 janvier 2022)… Les vaccins anti-COVID ont pourtant toute leur place pour protéger les plus de 50-60 ans (et/ou les personnes avec comorbidités) des formes graves de la maladie. Plutôt que de contraindre au risque de rendre difficile toute prochaine campagne vaccinale contre un prochain virus, il faudrait faire porter tous les efforts de prévention et de pédagogie sur cette population à risque. Ensuite, libre à ceux qui n’en font pas partie de se faire vacciner tous les 4 à 6 mois.

Nous n’écumons pas les plateaux TV, nous ne sommes ni épidémiologistes, ni infectiologues, ni virologues, ni professeurs. Nous sommes cependant des médecins, praticiens hospitaliers  (anesthésistes, réanimateur, chirurgien, urgentiste), au contact des patients, y compris COVID, et pouvons aussi avoir un avis éclairé sur...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter