Nation
Commerce
La France enregistre le pire déficit commercial de son histoire en 2021 Abonnés

ARTICLE. En 2021, la France a réalisé son record absolu de déficit commercial annuel, avec une balance négative de 84,7 milliards d’euros (3,4% du PIB). Ce résultat, le pire de notre histoire, est principalement dû à la désindustrialisation, grand facteur du déclassement français.

La France enregistre le pire déficit commercial de son histoire en 2021


Jusqu’à présent, le record absolu en matière de déficit commercial français était de 75 milliards d’euros et avait été enregistré en 2011. En 2021, la France a pulvérisé ce sinistre record : la balance commerciale est négative de 84,7 milliards d’euros, soit 3,4% du PIB, ce qui représente aussi le pire score parmi ceux réalisés par les principaux pays de la zone euro. En 2020 et 2019, ce déficit commercial s’élevait respectivement à 64,7 et 58,1 milliards d’euros.

Selon le communiqué publié le 8 février par les douanes, ce creusement du déficit commercial est dû en grande partie à la reprise post-crise sanitaire, qui a causé un important rebond des importations (+18%) non suivi par les exportations (+17%) mais qui a surtout causé une augmentation des prix des matières premières, énergétiques notamment, qui a contribué à l’alourdissement du coût total des importations et qui a touché de plein fouet les pays désindustrialisés tels que la France. Beaucoup moins ceux qui, comme par exemple l’Allemagne, ont eu la jugeote de conserver leur archipel industriel.

Car il faut dire que le principal facteur du creusement du déficit de la balance commerciale française, dans le rouge depuis près de vingt ans et qui ne cesse de se creuser (dernier bilan positif enregistré en 2002), est avant tout la désindustrialisation progressive du pays. Le poids de l’industrie atteignait 23% du PIB en 1980 et se situe désormais autour de 13,5%, un niveau largement en-dessous de la moyenne européenne (19,7%). Même le Figaro rapporte que « les études montrent que les entreprises françaises ont davantage délocalisé que leurs voisins européens », mais le quotidien – qui reste, malgré tout, de droite libérale – ne manque pas de pointer les carences françaises en termes de compétitivité (fiscalité, trente-cinq heures, coût du travail…).

L’entourloupe de Bruno Le...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Publié le 8 février 2022
commentaireCommenter