Nation
passe vaccinal
Attal annonce une possible levée du passe vaccinal… juste avant les élections Abonnés

ARTICLE. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé ce mercredi 9 février une possible fin du passe vaccinal dès « fin mars-début avril ». Autrement dit, juste avant l’élection présidentielle. Une manière électoraliste de marquer des points au dernier moment ?

Attal annonce une possible levée du passe vaccinal… juste avant les élections


Le gouvernement, par la bouche de son porte-parole Gabriel Attal à l’issue du conseil des ministres de ce 9 février, estime qu’il existe désormais des « raisons d’espérer » une « levée du passe vaccinal » d’ici « fin mars-début avril », du fait de l’amélioration de la situation sanitaire en France. « La baisse franche, nous y sommes. Il y a des raisons d’espérer qu’à cet horizon de temps la situation se sera suffisamment améliorée pour que nous soyons en mesure de lever ses ultimes mesures. »

Une manière de calmer les opposants et désamorcer le mouvement qui s’annonce ?

Mais alors que la situation sanitaire s’améliore depuis déjà plusieurs semaines, poussant certains de nos voisins (Grande-Bretagne, Espagne, Danemark ou Finlande) à lever leurs restrictions sanitaires, notre gouvernement n’agit pour sa part qu’aujourd’hui, le jour même où des milliers de Français s’élancent depuis tout le pays pour « rouler sur Paris » et demander la fin des restrictions sanitaires. Simple coïncidence ? Hasard de calendrier ? Difficile d’y croire, et de ne pas voir dans cette annonce une tentative du gouvernement de leur couper l’herbe sous le pied.

Interrogé au sujet de ces mobilisations, le porte-parole du gouvernement a expliqué que le gouvernement est « lucide » et « parfaitement conscient » de la lassitude de « plus de quelques centaines de milliers de personnes qui en ont marre de vivre avec le virus ». Toutefois, il a estimé qu’en France « comme partout dans le monde », des « mouvements politiques, souvent radicaux, ont cherché à capitaliser sur cette lassitude ». Et le fidèle macroniste de ressortir l’argument (pourtant éculé) selon lequel la France serait l’un des pays où il y aurait eu « le moins de restrictions », notamment « grâce » au passe vaccinal.

Une...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Publié le 9 février 2022
commentaireCommenter