Analyses
Ukraine
Ukraine : les lunettes géopolitiques en noir et blanc Abonnés

OPINION. Alors que l’extrême complexité de la situation exige une analyse fine, nuancée et nourrie de perspective historique, notre lecteur regrette que l’émotion et les postures morales prennent le dessus, et ce dans les deux camps.

Ukraine : les lunettes géopolitiques en noir et blanc


Il n’est pas question de relativiser l’horreur et la barbarie de l’invasion armée de l’Ukraine. Ne cherchez aucune ambiguïté dans ces lignes. Je dis simplement que la France, dans cette sinistre affaire, doit retrouver la sagesse du Général de Gaulle qui prônait la position sage du non-alignement ni sur les Russes ni sur les États-Unis, et qu’il est toujours nécessaire de combiner plusieurs choses face à de telles situations. D’une part, ne pas acculer le chien enragé dans une impasse, car il devient encore plus sauvage et encore plus fou — ceci nécessite même dans les moments noirs (il va y en avoir avec l’entrée des troupes tchétchènes dans le conflit) de continuer inlassablement à parler et négocier. D’autre part, il faut remettre le conflit dans sa perspective, car si nous n’en comprenons pas la cause, nous ne lui trouverons pas une issue ; et de ce point de vue les mots vont compter, car il est essentiel, si nous ne voulons pas nous laisser entraîner dans un conflit qui, pour le moment, ne nous concerne pas au sens militaire, de modérer les expressions susceptibles de jeter de l’huile sur le feu russe dont un dirigeant a pété les plombs.

Cette modération serait à rappeler à certains politiques et encore plus à certains pseudo-intellectuels va-t-en-guerre, comme Bernard-Henry Lévy (dont on sait combien il a conduit des présidents de la République française aux pires stupidités géopolitiques sur des terrains extérieurs, stupidité qui nous a fait déstabiliser des régimes verrous, et dont nous payons encore le prix aujourd’hui.)

Le peuple ukrainien est magnifique dans son patriotisme et quelque part nous interroge sur notre propre rapport bien incomparable à notre drapeau. Mais le peuple russe ne l’est pas moins. Et dans la partie est de l’Ukraine, du Donbass en particulier, le peuple ne...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter

Europe