Nation
Présidentielle 2022
Macron à Poissy, un exercice de théâtre bien préparé Abonnés

ARTICLE. Pressé de faire campagne, le président-candidat Macron a organisé une première réunion « libre » à Poissy le 7 mars pour « débattre avec les Français ». Une supercherie dévoilée par France Inter aujourd’hui : les interventions étaient minutieusement préparées…

Macron à Poissy, un exercice de théâtre bien préparé


« Je serai président autant que je le dois et je serai candidat autant que je le peux » a expliqué Emmanuel Macron le 7 mars à Poissy (Yvelines), face aux 250 participants réunis par le maire (ex-LR) Karl Olive pour participer à cette soirée de « discussion libre » avec le président-candidat. Un déplacement qui intervient quatre jours après l’annonce officielle de sa candidature à l’élection présidentielle, attendue de longue date et faite au tout dernier moment.

Interrogé peu avant la fin de la réunion par un journaliste de LCI, le président a expliqué qu’il « ne ferait pas de débat avec les autres candidats avant le premier tour », puisqu’ « aucun président en fonctions qui se représentait ne l’a fait ». Et de se justifier en reportant la faute sur le contexte international de « retour de la guerre en Europe ». Une fausse excuse ? Rappelons que l’entourage d’Emmanuel Macron avait annoncé dès le 22 janvier son intention de ne pas débattre, soit un bon mois avant l’invasion russe en Ukraine.

Emmanuel Macron a toutefois techniquement raison : aucun président candidat à sa propre succession n’a participé à un débat de premier tour. Mais il faut dire que c’est parce que les débat de premier tour sont une évolution récente dans notre vie politique – incontournable, d’ailleurs, depuis 2017, parce que François Hollande avait décidé de ne pas se représenter.  En 1965, De Gaulle était réticent à faire campagne à la télévision, mais s’était finalement prêté à l’exercice.

Une prise de parole « spontanée » ? Pas vraiment

Emmanuel Macron explique alors préférer « le débat avec les Français » plutôt que les « meetings où des gens applaudissent parce qu’ils sont déjà convaincus ». C’est pour ça qu’il aurait fait organiser cette réunion de...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter