Nation
Retraites
La retraite à 65 ans : la dernière fixette antisociale du candidat Macron Abonnés

ARTICLE. Les Echos l’ont révélé hier, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal l’a confirmé ce jeudi 10 mars sur RTL : l’âge légal de départ à la retraite devrait être fixé à 65 ans si Emmanuel Macron venait à être réélu. Une décision qui fera plaisir à l’Europe, au MEDEF… et qui ne risque pas de froisser ses électeurs déjà retraités.

La retraite à 65 ans : la dernière fixette antisociale du candidat Macron

Vous aviez aimé « l’âge pivot » ? Voici « l’âge couperet ». Exit le compliqué système de retraite à point fonctionnant autour d’un âge pivot à 64 ans, voulu par le président Macron en 2019. Le quotidien Les Echos a révélé ce mercredi soir que le président-candidat souhaitait reporter l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans, contre 62 ans actuellement. Interrogé ce matin sur RTL, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a confirmé cette information et l’a détaillée : cette mesure se fera en contrepartie d’« un minimum de retraite à 1100 euros » et de la « suppression des principaux régimes spéciaux ». Ce matin sur France Info, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand a estimé cette réforme nécessaire « pour financer notre modèle social, notre éducation, nos armées ». Rengaine vue et revue.

Alors qu’en hiver 2020, la France s’enlisait dans un conflit social de grande envergure, la réforme avait été reportée du fait de la crise sanitaire du Covid qui allait frapper le pays en 2020 et 2021. Mais elle n’a pas été abandonnée pour autant. Le 11 septembre 2021, lors d’une allocution télévisée, Emmanuel Macron avait tenu à rappeler que « dès 2022, il faudra, pour préserver les pensions de nos retraités et la solidarité entre nos générations, prendre des décisions claires ». Dans sa lettre aux Français adressée le jeudi 3 mars à la presse régionale, le candidat à sa réélection écrivait : « Il nous faudra donc travailler plus (…) C’est à la condition de cette reconquête productive par le travail que nous pourrons préserver et même améliorer ce modèle social auquel nous tenons tant ».

Oui, le système des retraites est en danger…

Il faut le reconnaître : à ce niveau, Macron a le...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Publié le 10 mars 2022
commentaireCommenter