Nation
Wokisme
La future Marianne sera-t-elle woke ? Abonnés

ARTICLE. La « Marianne » de demain devrait être créée par intelligence artificielle avec la fusion de plusieurs visages… et pourrait bien être « un peu » transgenre. OPA woke sur les symboles de la République ?

La future Marianne sera-t-elle woke ?


La nouvelle Marianne sera-t-elle woke ? À en juger par la présentation faite mardi 8 mars au ministère de l’Intérieur par la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, nous sommes en droit de nous en inquiéter. Intitulé « Nous sommes Toutes Marianne », l’événement est issu d’une collaboration avec un collectif de trois jeunes artistes (« Obvious ») chargés de concevoir la Marianne de demain grâce à l’intelligence artificielle.

Le principe du projet est le suivant : les participantes se prennent en « selfie » de type « buste » et l’envoient dans une base de données. Influenceuses, avocates, fonctionnaires de police ou encore artistes et autres personnalités se sont prêtées au jeu, espérant pouvoir « devenir la prochaine Marianne ». Des milliers de portraits ont été récoltés et vers le mois de mai, un algorithme sera utilisé pour produire plusieurs représentations de femmes, qui en réalité « n’existent pas ». Cinq ou six seront ensuite sélectionnées et soumises au vote des participantes.

Jusqu’à présent, Marianne, symbole allégorique révolutionnaire et républicain, a toujours eu comme modèle une femme en chair et en os, qu’elle soit anonyme ou célèbre (Brigitte Bardot, Catherine Deneuve, Laetitia Casta…). Mais la Marianne sauce 2022 sera une femme qui n’existe pas, et qui « les rassemble toutes ». « La société fluide à son paroxysme », note l’hebdomadaire Marianne, qui a décidément bien choisi son sujet. Une représentation sera offerte au futur président de la République, à condition que ce président « respecte nos valeurs », sinon « on se retirera du projet », a toutefois précisé Hugo, un cofondateur du collectif auprès de Marianne. L’hebdomadaire note que cette petite opération de communication a en tout cas semblé avoir séduit le parterre de personnalités féminines réuni par la ministre.

Une future Marianne transgenre...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Publié le 10 mars 2022
commentaireCommenter