Nation
Histoire
Lettre ouverte à Michel Onfray Abonnés

Régis de Castelnau, qui fait partie des tout premiers auteurs à avoir rejoint Front Populaire, fait part de ses réserves quant au positions de Michel Onfray sur l'histoire du Parti communiste.

Lettre ouverte à Michel Onfray

Mon cher Michel,

J’ai été très honoré de la proposition que vous m’avez faite de rejoindre dès le départ votre nouvelle revue. Dans mon esprit, il s’agissait d’un engagement destiné à mener un combat pour que le monde d’après puisse mettre fin au monde d’avant dont vous dénoncez les tares depuis déjà longtemps.

Je trouve l’idée et le projet superbes, j’irai même jusqu’à dire indispensables. Vous n’avez pas froid aux yeux, êtes capable de prendre des risques, ne détestez pas le combat, toutes qualités nécessaires pour mener une aventure avec vous. Je vais reprendre l’expression (israélienne ?) qui permet de se prononcer sur le courage de quelqu’un: "Je n’aurais pas de problème à partir à la guerre avec lui"… Donc avec vous.

Lorsque j’ai assisté au violent tir de barrage dont vous avez (nous avons) été l’objet, voyant d’où il venait, et y trouvant une validation, mon intérêt s’est transformé en gourmandise. Je me suis dit : "Ils ont peur, chic on va bagarrer." Mais il ne m’a pas semblé utile de réagir. Car répondre à Abel Mestre ou Laurent Joffrin, voire Mathieu Aron est vraiment une perte de temps.

Vous en avez jugé autrement pour vous-même. Sans doute parce que nous n’appartenons pas au même courant "politique" ou "philosophique", ce qui n’est absolument pas un problème pour moi.

Seulement, la contre-attaque que vous avez publiée sur le site de Front Populaire m’a un peu chagriné, et ce pour plusieurs raisons:

• Tout d’abord pour disqualifier Le Monde et Libération, je pense qu’il n’était pas nécessaire de retourner ainsi dans le passé. Tout le monde a oublié Hubert Beuve-Méry d’une part et Serge July d’autre part. Et c’est tant mieux. En revanche il y a tout à dire sur l’actuel propriétaire (et donc patron) du Monde, l'oligarque "socialiste" Matthieu Pigasse,...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter

Europe