Menu
revue
Santé
"Une médecine rongée par le centralisme parisien" : l'interview de Didier Raoult Abonnés

L’interview de Didier Raoult par Zeina Trad

Les derniers mois ont révélé toutes les lourdeurs et les failles de notre système médical : entre l’hyperadministration des hôpitaux, la lenteur des décisions politiques, le manque de personnel soignant, l’effondrement de notre système de recherche, les guerres entre mandarins de l’université ou l’influence des lobbies pharmaceutiques, le bilan est décidément terrible. Alors que la France dépense davantage que quasiment tous les autres pays pour les soins, nous bénéficions d’un service de santé et de recherche chancelant, chaotique et normatif qui semble incapable de libérer la créativité des médecins. Le professeur Didier Raoult nous livre son analyse sans concession du mal-être médical français.

"Une médecine rongée par le centralisme parisien" : l'interview de Didier Raoult


F.P. : On a pu constater beaucoup de flottement dans la gestion de la crise sanitaire en France, à tel point que la plupart des malades ne pouvaient même pas bénéficier d’un traitement. Comment l’expliquer ? Faut-il y voir le poids du lobbying pharmaceutique ?

Didier Raoult : Ce n’est pas spécifique à la France. Nous épousons un modèle de développement médical basé sur une créativité médicamenteuse qui a commencé il y a un siècle et demi et qui a donné jusqu’au XXIe siècle des résultats spectaculaires, comme une augmentation de l’espérance de vie et une diminution de la mortalité infantile très significatives. Nous sommes passés depuis le XIXe siècle d’une espérance de vie aussi faible qu’à l’époque romaine à une espérance de vie très élev...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Théorie du bourreau
Théorie du bourreau Gratuit

La dynamique n'est pas bonne : le fort se passe très bien de justice, et le juste renonce à la force. Devant cet inquiétant constat, Michel Onfray, co-fondateur de Front Populaire, présente quelques pistes de réflexion philosophiques pour rendre au peuple les clefs de sa propre défense. Pas de survie sans souveraineté. 

commentaire
Chine : La société du troisième oeil
Chine : La société du troisième oeil Abonnés

En Chine, un système d’espionnage à grande échelle a été mis en place grâce aux nouvelles technologies numériques et au prétexte de rendre la société plus juste et plus sûre. Des méthodes liberticides qui frappent à nos portes et montrent que les limites éthiques de l’intelligence artificielle ont d’ores et déjà été atteintes.

commentaire
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ?
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ? Abonnés

Signée en avril dernier par des milliers de militaires à la retraite, une tribune s’inquiète d’un risque en France de guerre civile, au cours de laquelle l'armée serait conduite à intervenir. Nous avons proposé à son rédacteur de débattre avec le président du mouvement République souveraine.

commentaire