Menu
revue
Santé
"Les dessous de la crise sanitaire et du big pharma" : l'interview de Philippe Douste-Blazy Abonnés

L’interview de Philippe Douste-Blazy par Thibault Isabel

La crise sanitaire a révélé des dysfonctionnements profonds au sein de l’appareil d’État, mais aussi l’influence des grands laboratoires pharmaceutiques. Notre médecine est-elle placée sous le contrôle des intérêts privés ? Comment l’administration française de la santé devra-t-elle se réorganiser à l’avenir afin de pouvoir faire face à de nouvelles crises ? Et l’OMS a-t-elle été à la hauteur de la situation ? Autant de questions à débattre avec Philippe Douste-Blazy, qui fut plusieurs fois ministre de la Santé et qui est aujourd’hui membre du conseil d’administration de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille dirigé par le professeur Didier Raoult.

"Les dessous de la crise sanitaire et du big pharma" : l'interview de Philippe Douste-Blazy


F.P. : L’affaire de la non-homologation de l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 et l’étude à charge publiée dans
The Lancet, puis retirée pour biais méthodologique, ont-elles selon vous mis en évidence l’intérêt des grands laboratoires pharmaceutiques dans la commercialisation de médicaments coûteux plutôt que dans celle de molécules très bon marché ? Jusqu’à quel point les impératifs économiques et boursiers des entreprises pharmaceutiques contribuent-ils en somme à jouer avec la santé des citoyens ?

Philippe Douste-Blazy : Même si nous ne devons pas juger toutes les industries pharmaceutiques de la même manière, ce qui vient de se passer durant cette crise sanitaire est extrêmement choquant puisqu’on voit que tous les coups...

0 commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Rehabiliter l'assimilation
Rehabiliter l'assimilation Abonnés

Dans son dernier essai, Le Rêve de l'assimilation – De la Grèce antique à nos jours, Raphaël Doan, jeune prodige de la politique, se penche sur la conception de l'assimilation au sein de six civilisations distinctes : la Grèce antique, l'Empire romain, le monde arabe médiéval, la France d'avant la décolonisation, le Japon colonial et les États-Unis. Un panorama percutant et érudit, dont chaque page nous renvoie aux problèmes qui agitent la société française contemporaine.

commentaire
Que faire pour une France souveraine en matière d'immigration
Que faire pour une France souveraine en matière d'immigration Abonnés

En matière d’immigration, il n’existe hélas pas de chemin strictement vertueux, magique, qui ne léserait personne. Armés de ce constat, il faut tenter de répondre de la manière la plus raisonnable et décente aux différents volets du problème, guidés par le souci d’efficacité et l’intérêt général. Le président du mouvement République souveraine résume ici ses propositions.

commentaire
L'immigrationnisme, une ruse de la raison européenne
L'immigrationnisme, une ruse de la raison européenne Abonnés

Du point de vue des élites européennes, l’immigration incontrôlée représente une aubaine permettant d’affaiblir le sentiment national au sein des États et de fluidifier le marché du travail. Seulement, comment faire passer la pilule ? Comment interdire toute objection ? Par l'argument éthique, pardi ! Sachant que l'effet devient imparable dès lors que l'on agite l'épouvantail hitlérien et le croque-mitaine colonial.

commentaire