Menu
revue
Santé
"Les dessous de la crise sanitaire et du big pharma" : l'interview de Philippe Douste-Blazy Abonnés

L’interview de Philippe Douste-Blazy par Thibault Isabel

La crise sanitaire a révélé des dysfonctionnements profonds au sein de l’appareil d’État, mais aussi l’influence des grands laboratoires pharmaceutiques. Notre médecine est-elle placée sous le contrôle des intérêts privés ? Comment l’administration française de la santé devra-t-elle se réorganiser à l’avenir afin de pouvoir faire face à de nouvelles crises ? Et l’OMS a-t-elle été à la hauteur de la situation ? Autant de questions à débattre avec Philippe Douste-Blazy, qui fut plusieurs fois ministre de la Santé et qui est aujourd’hui membre du conseil d’administration de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille dirigé par le professeur Didier Raoult.

"Les dessous de la crise sanitaire et du big pharma" : l'interview de Philippe Douste-Blazy


F.P. : L’affaire de la non-homologation de l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 et l’étude à charge publiée dans
The Lancet, puis retirée pour biais méthodologique, ont-elles selon vous mis en évidence l’intérêt des grands laboratoires pharmaceutiques dans la commercialisation de médicaments coûteux plutôt que dans celle de molécules très bon marché ? Jusqu’à quel point les impératifs économiques et boursiers des entreprises pharmaceutiques contribuent-ils en somme à jouer avec la santé des citoyens ?

Philippe Douste-Blazy : Même si nous ne devons pas juger toutes les industries pharmaceutiques de la même manière, ce qui vient de se passer durant cette crise sanitaire est extrêmement choquant puisqu’on voit que tous les coups...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Théorie du bourreau
Théorie du bourreau Gratuit

La dynamique n'est pas bonne : le fort se passe très bien de justice, et le juste renonce à la force. Devant cet inquiétant constat, Michel Onfray, co-fondateur de Front Populaire, présente quelques pistes de réflexion philosophiques pour rendre au peuple les clefs de sa propre défense. Pas de survie sans souveraineté. 

commentaire
Chine : La société du troisième oeil
Chine : La société du troisième oeil Abonnés

En Chine, un système d’espionnage à grande échelle a été mis en place grâce aux nouvelles technologies numériques et au prétexte de rendre la société plus juste et plus sûre. Des méthodes liberticides qui frappent à nos portes et montrent que les limites éthiques de l’intelligence artificielle ont d’ores et déjà été atteintes.

commentaire
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ?
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ? Abonnés

Signée en avril dernier par des milliers de militaires à la retraite, une tribune s’inquiète d’un risque en France de guerre civile, au cours de laquelle l'armée serait conduite à intervenir. Nous avons proposé à son rédacteur de débattre avec le président du mouvement République souveraine.

commentaire