Menu
revue
Médias
Les médias mainstream, caisse de résonance de l’État profond

Dès qu’on aborde la question de l’influence de l’État profond dans les médias, ses chiens de garde vous qualifient de « complotiste » et de « fasciste-faisant-le-lit-du-RN ». Pourtant, les citoyens voient bien qu’il y a quelque chose de pourri dans ce royaume clinquant, sans en connaître forcément tous les dessous. Intéressons-nous à la seule vérité des faits, à travers quelques cas concrets et emblématiques.

Les médias mainstream, caisse de résonance de l’État profond


À l’heure où le nouveau gouvernement ressemble à s’y méprendre à un casting de téléréalité, il est primordial d’analyser les mécanismes sophistiqués de la fabrication massive d’un consentement. Rappelons d’emblée que la France n’est plus que trente-quatrième dans le classement 2020 pour la liberté de la presse réalisé par Reporters sans Frontières, tombant ainsi, année après année, de Charybde en Scylla. Loin d’être farfelu, ce classement est une enquête sérieuse, fondée via un ensemble de critères précis et documentés, sur une appréciation du pluralisme, de l’indépendance des médias, de la qualité du cadre légal et de la sécurité des journalistes.

Alors que les sempiternels éditorialistes de salon et les speak-rien du mainstream rivalisaient...

0 commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'art de la conversation
L'art de la conversation

S’il y a bien une activité sociale qui fut portée au pinacle dans l’histoire française, c’est la conversation. Chez nous, à partir du XVIIe siècle, elle désigne la qualité de tout homme bien né, capable de parler avec grâce, finesse et amabilité. En toute chose, le Français aime séduire. Ce qui paraît de prime abord superficiel est amené dans notre tradition nationale jusqu’à un point de perfection qui en fait un authentique patrimoine culturel. La langue n’est plus alors un vulgaire outil destiné à la communication, elle devient une manière d’être.

commentaire
La France, plaisir du sens, plaisir des sens
La France, plaisir du sens, plaisir des sens

Comment définir le génie français ? Qu’est-ce qui donne à la France cette singularité grâce à laquelle sa culture ne peut être confondue avec aucune autre ? Peut-être le goût de l’incarnation, et ainsi l’amour des sens en tant qu’ils définissent concrètement le sens de ce que nous faisons. Même dans sa philosophie, sa peinture ou sa musique, notre pays n’a jamais renoncé aux plaisirs ni ne s’est laissé écraser par les concepts abstraits. Sa civilisation est d’abord un art de vivre.

commentaire
Ces femmes françaises qui ont marqué leur siècle
Ces femmes françaises qui ont marqué leur siècle

L’histoire de France ne s’écrit pas qu’au masculin car notre passé national a aussi été façonné par d’innombrables femmes d’exception, dont le courage a illuminé le pays, avant qu’un voile d’ingratitude ne vienne, trop souvent, rejeter leur souvenir dans l’oubli. Ces quelques portraits tentent, à leur manière, de réparer les injustices de notre mémoire officielle.

commentaire