Menu
revue
culture
L'État profond au fil des livres Abonnés

Faire écho à nos analyses, commentaires ou propositions, faire vivre la littérature, les essais, à travers une sélection subjective de livres récents, plus anciens ou encore classiques, c’est l’ambition de la rubrique de Frank Lanot. Et toujours se souvenir que l’art de lire, c’est l’art de penser avec un peu d’aide.

L'État profond au fil des livres


FERRAGUS
,  Honoré de Balzac, 1833

C’est sous le titre Ferragus, chef des Dévorants, que Balzac achève en 1 831 le premier volet de la trilogie romanesque qui compose, avec La Duchesse de Langeais et La Fille aux yeux d’or, son Histoire des Treize. Ce roman, s’il n’est pas le plus connu de Balzac, est pourtant une pièce essentielle de sa Comédie humaine . Balzac est justement renommé pour son talent à si bien dépeindre la France de la Monarchie de Juillet, Paris et la province, les petites gens comme ceux du grand monde, les probes et les affairistes, les amoureux d’une étoile comme les êtres sans cœur. On a pu dire, et à bon droit, que toute la société des années 1830 à 1850 se retrouvait sous la plume de ce greffier visionnaire capable...

0 commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Rehabiliter l'assimilation
Rehabiliter l'assimilation Abonnés

Dans son dernier essai, Le Rêve de l'assimilation – De la Grèce antique à nos jours, Raphaël Doan, jeune prodige de la politique, se penche sur la conception de l'assimilation au sein de six civilisations distinctes : la Grèce antique, l'Empire romain, le monde arabe médiéval, la France d'avant la décolonisation, le Japon colonial et les États-Unis. Un panorama percutant et érudit, dont chaque page nous renvoie aux problèmes qui agitent la société française contemporaine.

commentaire
Que faire pour une France souveraine en matière d'immigration
Que faire pour une France souveraine en matière d'immigration Abonnés

En matière d’immigration, il n’existe hélas pas de chemin strictement vertueux, magique, qui ne léserait personne. Armés de ce constat, il faut tenter de répondre de la manière la plus raisonnable et décente aux différents volets du problème, guidés par le souci d’efficacité et l’intérêt général. Le président du mouvement République souveraine résume ici ses propositions.

commentaire
L'immigrationnisme, une ruse de la raison européenne
L'immigrationnisme, une ruse de la raison européenne Abonnés

Du point de vue des élites européennes, l’immigration incontrôlée représente une aubaine permettant d’affaiblir le sentiment national au sein des États et de fluidifier le marché du travail. Seulement, comment faire passer la pilule ? Comment interdire toute objection ? Par l'argument éthique, pardi ! Sachant que l'effet devient imparable dès lors que l'on agite l'épouvantail hitlérien et le croque-mitaine colonial.

commentaire