Menu
revue
mondialisation
Comment la France peut-elle sauver sa place dans la gouvernance mondiale ? Abonnés

L’idéologie dominante de l’État profond s’est cristallisée à l’échelle internationale à travers des organes de gouvernance qui imposent leurs diktats aux nations : ONU, OMC, multinationales, banques, ONG, marchent ainsi main dans la main pour brimer la souveraineté des États. Comment cette gouvernance s’est-elle érigée, et comment pouvons-nous désormais en sortir ? De la réponse à ces questions dépendra la place de la France dans le concert mondial au cours des prochaines décennies.

Comment la France peut-elle sauver sa place dans la gouvernance mondiale ?


La gouvernance mondiale a commencé. Elle se poursuivra en se transformant. Le système actuel, né dans les années 1970, n’est déjà plus le multilatéralisme de 1945. Il vit aujourd’hui à son tour une période charnière de son évolution. Les États sont particulièrement concernés. Pour perdurer, ils doivent se préparer à intervenir dans le formatage d’un nouveau schéma. Pour cela, il est nécessaire de bien comprendre les origines du système actuel, d’identifier les forces qui œuvrent à le reconfigurer et de rechercher les leviers d’action encore possibles.

LA GOUVERNANCE LIBÉRALO-MORALE ISSUE DES ANNÉES 1970 EST À BOUT DE SOUFFLE

Ce que l’on appelle aujourd’hui gouvernance mondiale ne relève plus seulement des institutions multilatérales, il s’...

0 commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Rehabiliter l'assimilation
Rehabiliter l'assimilation Abonnés

Dans son dernier essai, Le Rêve de l'assimilation – De la Grèce antique à nos jours, Raphaël Doan, jeune prodige de la politique, se penche sur la conception de l'assimilation au sein de six civilisations distinctes : la Grèce antique, l'Empire romain, le monde arabe médiéval, la France d'avant la décolonisation, le Japon colonial et les États-Unis. Un panorama percutant et érudit, dont chaque page nous renvoie aux problèmes qui agitent la société française contemporaine.

commentaire
Que faire pour une France souveraine en matière d'immigration
Que faire pour une France souveraine en matière d'immigration Abonnés

En matière d’immigration, il n’existe hélas pas de chemin strictement vertueux, magique, qui ne léserait personne. Armés de ce constat, il faut tenter de répondre de la manière la plus raisonnable et décente aux différents volets du problème, guidés par le souci d’efficacité et l’intérêt général. Le président du mouvement République souveraine résume ici ses propositions.

commentaire
L'immigrationnisme, une ruse de la raison européenne
L'immigrationnisme, une ruse de la raison européenne Abonnés

Du point de vue des élites européennes, l’immigration incontrôlée représente une aubaine permettant d’affaiblir le sentiment national au sein des États et de fluidifier le marché du travail. Seulement, comment faire passer la pilule ? Comment interdire toute objection ? Par l'argument éthique, pardi ! Sachant que l'effet devient imparable dès lors que l'on agite l'épouvantail hitlérien et le croque-mitaine colonial.

commentaire