revue
Edito
Bienvenue chez vous Abonnés

L'Edito de Stéphane Simon, co-fondateur de la revue Front Populaire

Bienvenue chez vous

Un nouveau média est toujours une bonne nouvelle, dit-on, sans jamais préciser pour qui.

Gageons pourtant que cette revue ne sera sans doute pas accueillie par tous comme telle (à l’heure où nous mettons sous presse, l’Élysée ne nous a toujours pas envoyé sa demande d’abonnement). Car Front populaire ne partage pas toutes les valeurs du paysage médiatique et ne fait pas l’unanimité auprès de celui-ci.

Ce front est né d’une idée de bataille sur le papier et sur le numérique, en équilibre entre les mots pesés d’un rangement de bibliothèque et ceux jetés sur un clavier. En papier ou codé, ce média hybride a vu le jour sous les auspices de La Boétie, prodigue : émanciper, responsabiliser, contribuer positivement au retour d’un idéal français. Le peuple plutôt que les populicides !

On devine alors qu’il ne peut pas plaire à ceux qui se nourrissent, depuis l’accélération de nos dépendances à l’Union européenne, du dépeçage de nos héritages, du démantèlement de nos industries, des profits de la grande braderie, du laisser passer et du laisser-faire, de l’internationalisation du travail, de la mutualisation de nos faillites et de la mondialisation à marche forcée...

A contrario, ce média fera plaisir à tous ceux qui pensent que si l’on ne rêve pas de trop gagner, tout n’est pas encore perdu. À tous ceux également qui savent qu’on ne s’élève pas en rampant, il propose une première marche. Né durant un confinement moyenâgeux, il a voulu croire, non à un miracle, mais à un chemin possible.

Et puis, ce Front populaire que vous tenez enfin en main est une récompense et le plus beau remerciement à une équipe d’auteurs, mais aussi à une équipe discrète et à une division généreuse qui a voulu être des mille contributeurs, sans qui rien n’aurait été possible.

Stéphane...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L’univers numérique prépare-t-il un monde meilleur ou le meilleur des mondes ?
L’univers numérique prépare-t-il un monde meilleur ou le meilleur des mondes ? Abonnés

Internet est le terrain de jeu de nombreux sites indépendants d’information, mais aussi de Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, ces firmes américaines surpuissantes surnommées GAFAM. Quelle société ce mélange de médias pique-bœufs et de géants de la Silicon Valley va-t-il produire ? Un monde meilleur ou le meilleur des mondes ?

4 commentaires
Mediapart et France 2 petites méthodes et grandes oreilles
Mediapart et France 2 petites méthodes et grandes oreilles Abonnés

Au nom d’une certaine idée de la justice, Edwy Plenel s’est fait une spécialité : publier sur son site Mediapart le contenu d'écoutes téléphoniques. Nombre de médias applaudissent cette violation du secret de l’instruction, France 2 en tête. Au secours, la médiapartisation des esprits est en marche !

0 commentaire