Menu
revue
Cyrano de Bergerac, la langue et le nez

Librement inspirée de la vie et de l’œuvre de l’écrivain libertin Savinien de Cyrano de Bergerac (1619-1655), Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand est sans aucun doute la pièce la plus populaire du répertoire français. Pour Yann Moix, un tel succès (jamais démenti depuis la première représentation en 1898) ne s’explique pas seulement par un romantisme poignant, une drôlerie indémodable et ce héros si attachant. Car il y a aussi, et surtout, le génie de la langue : « Ce qui émeut dans ce chef-d’œuvre, c’est qu’on voit cette langue, la sienne, la nôtre — oui, c’est bel et bien la nôtre, voyez ce que nous pourrions en faire et regardez ce que nous en faisons — vivre devant nous. »

Cyrano de Bergerac, la langue et le nez


La poésie est aussi pour nous la littérature qui n’est plus littéraire », écrivait Bataille. Ce qui est fascinant, dans et avec Cyrano, c’est l’utilisation de la poésie à d’autres fins que la poésie. C’est un détournement de poésie comme il existe, en pop art, des détournements des toiles de grands Maîtres. Les vers cessent d’être strictement des vers ; ils doivent se dire « avec prose », faire oublier ce qu’ils sont, ce qu’ils en ont assez d’être : les cordes de la lyre. C’est exactement ce qu’a senti Depardieu quand il l’interprète. Depardieu a réalisé le rêve de Rostand : écrire des vers capables de faire oublier qu’ils en sont. « Où est-ce que tu as vu des vers, toi ? me lança-t-il un jour dans un Paris-Pékin. Quelqu’un a vu des vers dans...

0 commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'art de la conversation
L'art de la conversation

S’il y a bien une activité sociale qui fut portée au pinacle dans l’histoire française, c’est la conversation. Chez nous, à partir du XVIIe siècle, elle désigne la qualité de tout homme bien né, capable de parler avec grâce, finesse et amabilité. En toute chose, le Français aime séduire. Ce qui paraît de prime abord superficiel est amené dans notre tradition nationale jusqu’à un point de perfection qui en fait un authentique patrimoine culturel. La langue n’est plus alors un vulgaire outil destiné à la communication, elle devient une manière d’être.

commentaire
La France, plaisir du sens, plaisir des sens
La France, plaisir du sens, plaisir des sens

Comment définir le génie français ? Qu’est-ce qui donne à la France cette singularité grâce à laquelle sa culture ne peut être confondue avec aucune autre ? Peut-être le goût de l’incarnation, et ainsi l’amour des sens en tant qu’ils définissent concrètement le sens de ce que nous faisons. Même dans sa philosophie, sa peinture ou sa musique, notre pays n’a jamais renoncé aux plaisirs ni ne s’est laissé écraser par les concepts abstraits. Sa civilisation est d’abord un art de vivre.

commentaire
Ces femmes françaises qui ont marqué leur siècle
Ces femmes françaises qui ont marqué leur siècle

L’histoire de France ne s’écrit pas qu’au masculin car notre passé national a aussi été façonné par d’innombrables femmes d’exception, dont le courage a illuminé le pays, avant qu’un voile d’ingratitude ne vienne, trop souvent, rejeter leur souvenir dans l’oubli. Ces quelques portraits tentent, à leur manière, de réparer les injustices de notre mémoire officielle.

commentaire