Menu
revue
La Vendée plébéienne : une insurrection venue de province

Il est souvent admis que la guerre de Vendée opposa, entre 1793 et 1796, les républicains aux royalistes. Étroitement lié à la chouannerie, cet épisode historique marqua la révolte de toute une province contre les excès du centralisme jacobin. Mais on oublie trop souvent qu’avant de retomber sous le giron des aristocrates et du clergé, la fronde vendéenne fut une authentique insurrection populaire, qui s’inscrivait dans le droit fil des jacqueries paysannes — une tradition politique typiquement hexagonale.

La Vendée plébéienne : une insurrection venue de province


Le génie français s’apprécie à la hauteur des créations, des inventions, des innovations que le peuple est capable de mettre en œuvre. Mais il réside aussi dans la capacité de ce peuple à refuser, à résister, à se rebeller lorsque le pouvoir, se croyant omnipotent, le prive de liberté. Un des multiples exemples pouvant illustrer la rébellion contre les décisions parisiennes est celui de l’insurrection vendéenne de 1793.

CENTRALISME ET JACOBINISME

Le centralisme n’est pas né avec le jacobinisme. Il fut l’objectif constant de la dynastie capétienne. Au début du XIIIe siècle, Philippe II Auguste, soit par la force soit par l’intrigue, reprit les provinces autonomes situées au nord et à l’ouest de son royaume. Le Poitou, l’Aunis, la Saintonge,...

0 commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'art de la conversation
L'art de la conversation

S’il y a bien une activité sociale qui fut portée au pinacle dans l’histoire française, c’est la conversation. Chez nous, à partir du XVIIe siècle, elle désigne la qualité de tout homme bien né, capable de parler avec grâce, finesse et amabilité. En toute chose, le Français aime séduire. Ce qui paraît de prime abord superficiel est amené dans notre tradition nationale jusqu’à un point de perfection qui en fait un authentique patrimoine culturel. La langue n’est plus alors un vulgaire outil destiné à la communication, elle devient une manière d’être.

commentaire
La France, plaisir du sens, plaisir des sens
La France, plaisir du sens, plaisir des sens

Comment définir le génie français ? Qu’est-ce qui donne à la France cette singularité grâce à laquelle sa culture ne peut être confondue avec aucune autre ? Peut-être le goût de l’incarnation, et ainsi l’amour des sens en tant qu’ils définissent concrètement le sens de ce que nous faisons. Même dans sa philosophie, sa peinture ou sa musique, notre pays n’a jamais renoncé aux plaisirs ni ne s’est laissé écraser par les concepts abstraits. Sa civilisation est d’abord un art de vivre.

commentaire
Ces femmes françaises qui ont marqué leur siècle
Ces femmes françaises qui ont marqué leur siècle

L’histoire de France ne s’écrit pas qu’au masculin car notre passé national a aussi été façonné par d’innombrables femmes d’exception, dont le courage a illuminé le pays, avant qu’un voile d’ingratitude ne vienne, trop souvent, rejeter leur souvenir dans l’oubli. Ces quelques portraits tentent, à leur manière, de réparer les injustices de notre mémoire officielle.

commentaire