Menu
revue
Le Tour de France dans l'imaginaire populaire

Le Tour de France n’est pas un simple événement sportif, c’est une composante à part entière de notre mythologie nationale, où se manifestent des enjeux qui dépassent largement le cadre de l’anecdotique. Car la « grande boucle » symbolise la diversité des terroirs français, soudés dans un même hexagone, ainsi que la solidarité de tout un peuple face à l’effort et sa résistance aux douleurs de l’Histoire. Toucher à ce monument de notre mémoire collective reviendrait à nous amputer d’un pan de notre patrimoine.

Le Tour de France dans l'imaginaire populaire


Alors que septembre, Covid oblige, avait remplacé juillet à l’heure de décerner le maillot jaune, une méchante petite musique s’est élevée. Elle serinait que le Tour de France était « sexiste », « polluant », qu’il avait « fait son temps » et accordait une part trop belle à l’argent et au dopage. On croyait lire L’Humanité qui fustigeait en 1924 le Tour de France au nom des travailleurs exploités par les « mœurs sportives bourgeoises ». Au bout de quelques années, changement de discours : les électeurs communistes étaient au premier rang sur le bord des routes et L’Huma, comme tout le monde, se mit à applaudir.

Les contempteurs en chemise verte, eux, n’ont rien compris : ils croient que le Tour de France est une course cycliste alors que c...

0 commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'art de la conversation
L'art de la conversation

S’il y a bien une activité sociale qui fut portée au pinacle dans l’histoire française, c’est la conversation. Chez nous, à partir du XVIIe siècle, elle désigne la qualité de tout homme bien né, capable de parler avec grâce, finesse et amabilité. En toute chose, le Français aime séduire. Ce qui paraît de prime abord superficiel est amené dans notre tradition nationale jusqu’à un point de perfection qui en fait un authentique patrimoine culturel. La langue n’est plus alors un vulgaire outil destiné à la communication, elle devient une manière d’être.

commentaire
La France, plaisir du sens, plaisir des sens
La France, plaisir du sens, plaisir des sens

Comment définir le génie français ? Qu’est-ce qui donne à la France cette singularité grâce à laquelle sa culture ne peut être confondue avec aucune autre ? Peut-être le goût de l’incarnation, et ainsi l’amour des sens en tant qu’ils définissent concrètement le sens de ce que nous faisons. Même dans sa philosophie, sa peinture ou sa musique, notre pays n’a jamais renoncé aux plaisirs ni ne s’est laissé écraser par les concepts abstraits. Sa civilisation est d’abord un art de vivre.

commentaire
Ces femmes françaises qui ont marqué leur siècle
Ces femmes françaises qui ont marqué leur siècle

L’histoire de France ne s’écrit pas qu’au masculin car notre passé national a aussi été façonné par d’innombrables femmes d’exception, dont le courage a illuminé le pays, avant qu’un voile d’ingratitude ne vienne, trop souvent, rejeter leur souvenir dans l’oubli. Ces quelques portraits tentent, à leur manière, de réparer les injustices de notre mémoire officielle.

commentaire