Menu
revue
Edito
Une politique de civilisation Abonnés

De la Mésopotamie antique jusqu'à nos jours, le processus est connu : les civilisations naissent, prospèrent, et meurent. La nôtre ne fera a priori pas exception. La solution : une véritable politique de civilisation, qui puisse concilier aussi bien nos fondations judéo-chrétiennes que les corrections apportées par les Lumières. L'édito de Michel Onfray, co-fondateur de Front Populaire.

Une politique de civilisation


Qu’elle soit de droite ou de gauche, la philosophie de l’Histoire en France est imprégnée de mythologie marxiste qui emprunte sa logique au christianisme : un paradis aux origines, la société d’abondance ; un péché originel, la création de la propriété privée ; une vie peccamineuse, la misère du plus grand nombre ; l’espoir d’un salut via la venue de deux messies, Marx pour la théorie, Lénine pour l’action ; le sang versé pour la rédemption, la révolution ; l’espoir d’un monde débarrassé du mal, la société socialiste ; la parousie permettant l’avènement et le règne de la justice sur terre, le communisme réalisé. Voilà pourquoi Alain Badiou, le dernier dinosaure marxiste-léniniste français, version maoïste, aime tant saint Paul !

Il faut dé...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Plaidoyer pour un (authentique) service public de l’énergie
Plaidoyer pour un (authentique) service public de l’énergie Abonnés

Fin connaisseur du métier de l’énergie, Philippe Boineau se méfie du discours creux, voir fallacieux, des fournisseurs privés de gaz et d’électricité qui se proclament “leaders de la transition environnementale”. Et défend le “Programme progressiste de l’énergie” (1) proposé par la CGT pour faire renaître un service public de l’énergie qui assumerait la nécessité du nucléaire et serait placé sous le contrôle du peuple souverain.

commentaire
Nucléaire et écologie: pourquoi ce n’est pas incompatible
Nucléaire et écologie: pourquoi ce n’est pas incompatible Abonnés

Loin des raccourcis et de croyances, Gérard Michel pose de la manière la plus scientifique possible la question de l’énergie nucléaire et sa place au cœur de notre civilisation techno-industrielle.

commentaire
Journal de l'anagramme
Journal de l'anagramme Abonnés

ANAGRAMME : n. f. du grec anagramma, renversement de lettres. Dans son journal de l’anagramme, l’écrivain Jacques Perry-Salkow, amoureux de la langue française, digne héritier de Georges Perec, nous propose de déconstruire les mots de l’actualité et de les reconstruire pour en révéler leur sens caché. Un exercice aussi diffifficile que jubilatoire.

commentaire