Menu
revue
Économie
Planète ou finance, il faut choisir Abonnés

« Accumulez, accumulez, c’est la Loi et les Prophètes », écrivait Karl Marx pour dénoncer le capitalisme. Depuis les années 1980, cette dynamique honnie par le philosophe prussien s’est renforcée à la faveur de la financiarisation de l’économie. Et si ce phénomène expliquait, du moins en partie, la crise écologique que nous connaissons depuis le début du siècle ?

Planète ou finance, il faut choisir

Tout d’abord, rappelons ce qu’est la financiarisation : un processus de transfert de pouvoir. Au cours des quarante dernières années, les directeurs d’entreprises se sont vus confisquer des pans entiers de leurs prérogatives par leurs actionnaires. Or ces derniers, du fait de l’interconnexion croissante des différents marchés financiers aboutissant à un monde où tous les actifs sont immédiatement interchangeables, recherchent davantage le profit instantané. Voilà en somme le rêve de l’économie néoclassique réalisé ! Mais avec comme corollaire un rétrécissement dramatique de l’horizon économique. Ce que l’on appelle le « court-termisme ».

Le phénomène d’interchangeabilité, couplé à une liberté totale de circulation des capitaux, débouche non...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Théorie du bourreau
Théorie du bourreau Gratuit

La dynamique n'est pas bonne : le fort se passe très bien de justice, et le juste renonce à la force. Devant cet inquiétant constat, Michel Onfray, co-fondateur de Front Populaire, présente quelques pistes de réflexion philosophiques pour rendre au peuple les clefs de sa propre défense. Pas de survie sans souveraineté. 

commentaire
Chine : La société du troisième oeil
Chine : La société du troisième oeil Abonnés

En Chine, un système d’espionnage à grande échelle a été mis en place grâce aux nouvelles technologies numériques et au prétexte de rendre la société plus juste et plus sûre. Des méthodes liberticides qui frappent à nos portes et montrent que les limites éthiques de l’intelligence artificielle ont d’ores et déjà été atteintes.

commentaire
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ?
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ? Abonnés

Signée en avril dernier par des milliers de militaires à la retraite, une tribune s’inquiète d’un risque en France de guerre civile, au cours de laquelle l'armée serait conduite à intervenir. Nous avons proposé à son rédacteur de débattre avec le président du mouvement République souveraine.

commentaire