Menu
revue
Sciences
Rencontre avec un climatoréaliste Abonnés

À rebours de la majorité de ses confrères universitaires, Benoît Rittaud avance que la responsabilité humaine dans le changement climatique n’est qu’une hypothèse scientifique peu étayée. « Ne confondons pas ce que l’on voit avec ce que l’on prévoit », plaide-t-il pour justifier ses fortes réserves face au discours écologique dominant.

Rencontre avec un climatoréaliste

F.P. :
Comment jugez-vous, en tant que mathématicien, les modèles de prévision climatique ?

BENOÎT RITTAUD :
De même qu’une carte n’est pas le territoire, un modèle n’est pas le réel, et encore moins un oracle. C’est un bricolage. Y avoir recours, c’est admettre en creux qu’on n’a pas compris le fond des choses. Il est vrai qu’avec le système climatique, on a affaire à forte partie : atmosphère, biosphère, cryosphère, hydrosphère, lithosphère et leurs interactions le rendent fondamentalement complexe et instable. Ce n’est pas par hasard que l’un des articles fondateurs de la fameuse théorie du chaos concerne les transferts de chaleur atmosphérique, un point clé de la machinerie climatique. Utiliser des modèles n’est pas forcément mauvais en...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Théorie du bourreau
Théorie du bourreau Gratuit

La dynamique n'est pas bonne : le fort se passe très bien de justice, et le juste renonce à la force. Devant cet inquiétant constat, Michel Onfray, co-fondateur de Front Populaire, présente quelques pistes de réflexion philosophiques pour rendre au peuple les clefs de sa propre défense. Pas de survie sans souveraineté. 

commentaire
Chine : La société du troisième oeil
Chine : La société du troisième oeil Abonnés

En Chine, un système d’espionnage à grande échelle a été mis en place grâce aux nouvelles technologies numériques et au prétexte de rendre la société plus juste et plus sûre. Des méthodes liberticides qui frappent à nos portes et montrent que les limites éthiques de l’intelligence artificielle ont d’ores et déjà été atteintes.

commentaire
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ?
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ? Abonnés

Signée en avril dernier par des milliers de militaires à la retraite, une tribune s’inquiète d’un risque en France de guerre civile, au cours de laquelle l'armée serait conduite à intervenir. Nous avons proposé à son rédacteur de débattre avec le président du mouvement République souveraine.

commentaire