Menu
revue
Opinion
Le nécessaire retour au service national Abonnés

Pour le président du mouvement République souveraine, la suppression du Service national en 1995 a entraîné dans notre pays un sentiment de délitement de la nation qui agit depuis lors comme un catalyseur sur l’insécurité. En restaurant le Service national, plaide-t-il, on remettrait en route la salutaire machine à intégrer des citoyens.

Le nécessaire retour au service national

Notre pays, la France, est régulièrement secoué par des attentats de plus ou moins grande envergure, un « sentiment d’insécurité » multiforme, en même temps justifié et fantasmé, envahit les consciences et le débat public. Beaucoup ont le sentiment que nous ne sommes plus les citoyens égaux en droits d’une nation universaliste, mais des agents de plus en plus atomisés d’un « vivre ensemble » en voie de délitement. Le processus d’intégration à la française, c’est-à-dire par l’assimilation républicaine, a pris du plomb dans l’aile au profit d’un multiculturalisme anglo-saxon contraire à nos valeurs et qui divise la société.

Les tensions économiques, sociales et culturelles s’exacerbent davantage d’année en année avec l’effritement de l’État, ...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Théorie du bourreau
Théorie du bourreau Gratuit

La dynamique n'est pas bonne : le fort se passe très bien de justice, et le juste renonce à la force. Devant cet inquiétant constat, Michel Onfray, co-fondateur de Front Populaire, présente quelques pistes de réflexion philosophiques pour rendre au peuple les clefs de sa propre défense. Pas de survie sans souveraineté. 

commentaire
Chine : La société du troisième oeil
Chine : La société du troisième oeil Abonnés

En Chine, un système d’espionnage à grande échelle a été mis en place grâce aux nouvelles technologies numériques et au prétexte de rendre la société plus juste et plus sûre. Des méthodes liberticides qui frappent à nos portes et montrent que les limites éthiques de l’intelligence artificielle ont d’ores et déjà été atteintes.

commentaire
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ?
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ? Abonnés

Signée en avril dernier par des milliers de militaires à la retraite, une tribune s’inquiète d’un risque en France de guerre civile, au cours de laquelle l'armée serait conduite à intervenir. Nous avons proposé à son rédacteur de débattre avec le président du mouvement République souveraine.

commentaire