Menu
revue
Attentat
Vivre avec le terrorisme Abonnés

L'islamisme frappe de plus en plus notre pays à travers des attaques improvisées commises à l’arme blanche et non revendiquées. Cet apparent amateurisme traduit-il un affaiblissement ou prouve-t-il au contraire la redoutable résilience du djihadisme ?

Vivre avec le terrorisme

«La France va devoir vivre avec le terrorisme », a déclaré Manuel Valls après l’attentat de Nice en 2016. Que voulait-il dire exactement ? Qu’il fallait se résigner à être un pays où une idée peut faire tuer des petites filles juives, égorger des paroissiens, décapiter des profs ou fusiller des fans de rock ? S’habituer à la succession des lois (plus de vingt depuis 1986) dites antiterroristes ? Ou attendre, à chaque nouvelle attaque, que les médias annoncent si le parquet antiterroriste est saisi ou s’il faut parler de l’acte d’un schizophrène (fut-il récidiviste radicalisé en prison) ? Au moment où les sondages font du terrorisme une des préoccupations principales de nos concitoyens, une telle sentence pose l’atroce question de l’habitude...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Théorie du bourreau
Théorie du bourreau Gratuit

La dynamique n'est pas bonne : le fort se passe très bien de justice, et le juste renonce à la force. Devant cet inquiétant constat, Michel Onfray, co-fondateur de Front Populaire, présente quelques pistes de réflexion philosophiques pour rendre au peuple les clefs de sa propre défense. Pas de survie sans souveraineté. 

commentaire
Chine : La société du troisième oeil
Chine : La société du troisième oeil Abonnés

En Chine, un système d’espionnage à grande échelle a été mis en place grâce aux nouvelles technologies numériques et au prétexte de rendre la société plus juste et plus sûre. Des méthodes liberticides qui frappent à nos portes et montrent que les limites éthiques de l’intelligence artificielle ont d’ores et déjà été atteintes.

commentaire
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ?
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ? Abonnés

Signée en avril dernier par des milliers de militaires à la retraite, une tribune s’inquiète d’un risque en France de guerre civile, au cours de laquelle l'armée serait conduite à intervenir. Nous avons proposé à son rédacteur de débattre avec le président du mouvement République souveraine.

commentaire