Menu
revue
Emeutes
Émeutes urbaines : le cas d'école anglais Abonnés

Voilà dix ans, l’Angleterre connaissait un épisode d’émeutes urbaines d’une ampleur inédite. La réponse du gouvernement fut celle d’un État régalien qui assume ses responsabilités. La réponse de la société fut le dépassement de la différence communautaire. Efficace car doublement souverainiste.

Émeutes urbaines : le cas d'école anglais

Le jeudi 4 août 2011, au cœur du district de Tottenham, dans une banlieue déshéritée de Londres, des policiers spécialisés dans la lutte contre le trafic d’armes arrêtent un taxi. D’après leurs informations, le passager qui se trouve à bord, un homme noir de vingt-neuf ans, Mark Duggan, vient d’acquérir illégalement un revolver dont il a l’intention de se servir afin de venger le meurtre d’un de ses cousins.

Dès que le véhicule est stoppé, le suspect en descend. À partir de ce moment, la version des faits diverge sensiblement selon qu’elle est fournie par les passants ou par les forces de l’ordre : soit Duggan s’enfuit en tournant le dos aux policiers, soit il leur fait face en dégainant son arme. Mais l’issue est de toute manière fatale : ...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Théorie du bourreau
Théorie du bourreau Gratuit

La dynamique n'est pas bonne : le fort se passe très bien de justice, et le juste renonce à la force. Devant cet inquiétant constat, Michel Onfray, co-fondateur de Front Populaire, présente quelques pistes de réflexion philosophiques pour rendre au peuple les clefs de sa propre défense. Pas de survie sans souveraineté. 

commentaire
Chine : La société du troisième oeil
Chine : La société du troisième oeil Abonnés

En Chine, un système d’espionnage à grande échelle a été mis en place grâce aux nouvelles technologies numériques et au prétexte de rendre la société plus juste et plus sûre. Des méthodes liberticides qui frappent à nos portes et montrent que les limites éthiques de l’intelligence artificielle ont d’ores et déjà été atteintes.

commentaire
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ?
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ? Abonnés

Signée en avril dernier par des milliers de militaires à la retraite, une tribune s’inquiète d’un risque en France de guerre civile, au cours de laquelle l'armée serait conduite à intervenir. Nous avons proposé à son rédacteur de débattre avec le président du mouvement République souveraine.

commentaire