Menu
revue
Sécurité
La sécurité : un débat à clarifier, un droit à reconquérir Abonnés

C’est un truisme que de dire que la sécurité sera un des enjeux majeurs des élections de 2022 ; tous les sondages d’opinion le montrent. A droite, on aura tendance à exagérer, voire à instrumentaliser les problèmes qui en relèvent ; à gauche, on aura tendance à les minimiser, sinon à les nier. Cette dichotomie, digne des chamailleries de cours de récréation, dénote la volonté de conforter des électorats particuliers plutôt que de se pencher sur le sujet dans sa globalité, dans l’intérêt des Français.

La sécurité : un débat à clarifier, un droit à reconquérir

Mais de quoi parlera-t-on au juste ? Dans toute société, quels que soient les termes en usage, la question se décompose en deux : la « sécurité » à strictement parler, c’est-à-dire la garantie de vivre à l’abri du danger et des agressions, assurée par des forces de l’ordre (police et gendarmerie) ; et la « sûreté », c’est-à-dire la garantie d’être protégé contre l'arbitraire du pouvoir. Si la sécurité a préoccupé les collectifs humains depuis la nuit des temps, la sûreté représente, en Occident, un long combat initié au début du XIIIe siècle, qui fut central pour le courant des Lumières. Depuis l’avènement de la République, les individus ne sont plus des sujets soumis au bon vouloir du monarque, mais des citoyens disposant de droits que le ...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Théorie du bourreau
Théorie du bourreau Gratuit

La dynamique n'est pas bonne : le fort se passe très bien de justice, et le juste renonce à la force. Devant cet inquiétant constat, Michel Onfray, co-fondateur de Front Populaire, présente quelques pistes de réflexion philosophiques pour rendre au peuple les clefs de sa propre défense. Pas de survie sans souveraineté. 

commentaire
Chine : La société du troisième oeil
Chine : La société du troisième oeil Abonnés

En Chine, un système d’espionnage à grande échelle a été mis en place grâce aux nouvelles technologies numériques et au prétexte de rendre la société plus juste et plus sûre. Des méthodes liberticides qui frappent à nos portes et montrent que les limites éthiques de l’intelligence artificielle ont d’ores et déjà été atteintes.

commentaire
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ?
Faut-il envoyer l'armée dans les banlieues ? Abonnés

Signée en avril dernier par des milliers de militaires à la retraite, une tribune s’inquiète d’un risque en France de guerre civile, au cours de laquelle l'armée serait conduite à intervenir. Nous avons proposé à son rédacteur de débattre avec le président du mouvement République souveraine.

commentaire