revue
F comme...
Forces armées Abonnés

Par Jean-Philippe Immarigeon.

Forces armées


« Je suis votre chef ! ». Ces mots prononcés par Emmanuel Macron le soir du 13 juillet 2017 devant les armées, à l’acmé d’une dispute avec leur chef d’état-major, venant du seul de nos Présidents à ne pas avoir endossé l’uniforme avaient d’abord fait sourire, tout comme ses travestissements en sous-marinier et pilote de chasse. Mais au-delà du prurit d’un adulescent qui ne se reconnaît aucune limite, ces propos, dont l’incongruité ne le cédait qu’à la grossièreté, s’avèrent avoir constitué un véritable coup de force institutionnel, inaugural de son mandat. Car n’en déplaise aux mannes de Maurice Duverger pour qui la Constitution n’est qu’un comburant du jeu politique, s’il est un domaine où elle n’est pas présidentialiste, c’est bien celui...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Pour éviter le Munich civilisationnel
Pour éviter le Munich civilisationnel Abonnés

Le drame qui continue de se jouer dans le Caucase et qui voit l'Arménie, bastion chrétien en terre d'Islam, prise en tenaille par l'alliance turco-azérie augure du drame civilisationnel qui attend la France si rien n'est fait. L'édito de Stéphane Simon.

commentaire