revue
Edito
Pour éviter le Munich civilisationnel Abonnés

Le drame qui continue de se jouer dans le Caucase et qui voit l'Arménie, bastion chrétien en terre d'Islam, prise en tenaille par l'alliance turco-azérie augure du drame civilisationnel qui attend la France si rien n'est fait. L'édito de Stéphane Simon.

Pour éviter le Munich civilisationnel


En automne 2020, dans l’indifférence quasi-générale, un territoire d’Arménie historique, autodéterminé, l’Artsakh (Haut-Karabakh), était envahi par l’armée azerbaïdjanaise soutenue par la Turquie. À l’issue d’une guerre de 44 jours, qui fit plus de 5 000 morts et 11 000 blessés, les bombardements cessèrent le 10 novembre 2020.

Dans la foulée, alors que l’encre de l’armistice n’était pas encore sèche, avec Michel Onfray et le réalisateur Alexandre Jonette, nous nous sommes rendus sur place, pour comprendre ce choc civilisationnel et témoigner notre soutien aux Arméniens. Là, nous avons constaté que les trois quarts du territoire attaqué ont été annexés par l’occupant et qu’il fallait encore ajouter à la liste des maux frappant l’Arménie plus...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Pour éviter le Munich civilisationnel
Pour éviter le Munich civilisationnel Abonnés

Le drame qui continue de se jouer dans le Caucase et qui voit l'Arménie, bastion chrétien en terre d'Islam, prise en tenaille par l'alliance turco-azérie augure du drame civilisationnel qui attend la France si rien n'est fait. L'édito de Stéphane Simon.

commentaire