revue
Politique
Comment l'esprit gestionnaire tue la démocratie Abonnés

Dans un pays où les élus ne portent aucune vision de l’avenir et n’ont qu’une approche juridico-comptable de la vie publique, il n’est pas étonnant que la démocratie soit en panne, que le clivage droite/gauche soit en berne et que les citoyens se sentent dépossédés de leur souveraineté.

Comment l'esprit gestionnaire tue la démocratie


En quoi les Français ont-ils confiance ? » Depuis douze ans, l'institut Opinionway pose cette question chaque année dans le cadre d’un sondage commandé par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof). En février, la dernière édition de l’enquête a confirmé le crédit important dont jouissent des institutions aussi variées que l’hôpital (avec un taux de confiance de 81 %), les forces de l’ordre (69 %) ou les conseils municipaux (54 %). Changement de ton en revanche dès qu’on interroge les sondés sur le sentiment qu’ils éprouvent à l’égard du personnel politique national : c’est la « méfiance » (39 %) et même le « dégoût » (23 %) qui alors arrivent en tête dans les réponses. Soit 62 % d’opinion défavorable…

Une telle défiance ...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Pour éviter le Munich civilisationnel
Pour éviter le Munich civilisationnel Abonnés

Le drame qui continue de se jouer dans le Caucase et qui voit l'Arménie, bastion chrétien en terre d'Islam, prise en tenaille par l'alliance turco-azérie augure du drame civilisationnel qui attend la France si rien n'est fait. L'édito de Stéphane Simon.

commentaire