revue
Idées
L'identité est-elle l'apanage de la droite ? Abonnés

Si le concept d'identité (somme toute récent en politique) fait florès à droite, une certaine gauche, certes minoritaire, n’en a pas pour autant perdu le sens de la nation. Et que dire de la gauche “sociétale” qui, quoi qu’elle en dise, a le culte de l'identité… de l'identité communautaire ?

L'identité est-elle l'apanage de la droite ?


Quelle place pour la notion d’identité sur l’échiquier politique ? Au premier abord, à écouter la doxa officielle, il serait simple de répondre que le concept d’identité, source relativement récente d’interrogations philosophiques et politiques, renvoie à la droite et plus encore à la droite souverainiste ou nationaliste, tandis que la gauche serait porteuse de pluralité, d’universalisme et d’ouverture au monde.

Pourtant, le débat sur le sujet était très différent il y a une quarantaine d’années. À la fin de sa vie, l’historien Fernand Braudel (1902-1985), inclassable politiquement, achevait la rédaction de son ouvrage magistral L’Identité de la France (éd. Arthaud, 1986) et écrivait : « Je crois que le thème de l'identité française s'impose...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Pour éviter le Munich civilisationnel
Pour éviter le Munich civilisationnel Abonnés

Le drame qui continue de se jouer dans le Caucase et qui voit l'Arménie, bastion chrétien en terre d'Islam, prise en tenaille par l'alliance turco-azérie augure du drame civilisationnel qui attend la France si rien n'est fait. L'édito de Stéphane Simon.

commentaire