revue
Idées
La France vire-t-elle à droite ? Entretien avec Guillaume Bernard Abonnés

ENTRETIEN. Alors que la vie politique française a connu pendant deux siècles un glissement vers des idées et des formations toujours plus à gauche (phénomène appelé « sinistrisme » par Albert Thibaudet en 1932), l’auteur de La Guerre à droite aura bien lieu (éd. Desclée de Brouwer) se demande si nous ne vivons pas à présent un mouvement opposé, qu’il qualifie de « dextrogyre ».

La France vire-t-elle à droite ? Entretien avec Guillaume Bernard


F.P. : La distinction droite-gauche est-elle encore vivace dans l’esprit des Français ?

Guillaume Bernard : Quand ils sont interrogés, les Français sont de moins en moins nombreux à faire confiance à la droite ou à la gauche pour gouverner de manière efficace. Mais dans le même temps, ils acceptent encore très majoritairement de se situer à droite ou à gauche et, au sein de ces camps, comme modérés ou extrêmes. Le rapprochement des politiques menées par les forces politiques de droite ou de gauche dites de gouvernement, leur cohabitation à plusieurs reprises et, maintenant, la « grande coalition » macronienne ont, naturellement, dilué la perception du clivage. Il n’en demeure pas moins que la droite et la gauche restent des étiquettes d’identificati...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Pour éviter le Munich civilisationnel
Pour éviter le Munich civilisationnel Abonnés

Le drame qui continue de se jouer dans le Caucase et qui voit l'Arménie, bastion chrétien en terre d'Islam, prise en tenaille par l'alliance turco-azérie augure du drame civilisationnel qui attend la France si rien n'est fait. L'édito de Stéphane Simon.

commentaire