revue
Histoire
De Gaulle l'inclassable ? Abonnés

« La France, c’est tout à la fois, c’est tous les Français ; ce n’est pas la gauche, la France ; ce n’est pas la droite, la France », déclarait le général de Gaulle en 1965 au micro de Michel Droit. Roland Hureaux montre en quoi cette formule n'a rien d'anodin et définit le positionnement politique de toute une vie.

De Gaulle l'inclassable ?


Charles de Gaulle est sans nul doute né dans un milieu de droite, monarchiste et catholique. Avec quelques nuances : le père de de Gaulle, professeur dans un collège religieux, avait pris parti pour le capitaine Dreyfus, considérant que la France chrétienne, celle de saint Louis, ne pouvait faire passer la justice due à un homme après des considérations institutionnelles comme l’honneur de l’armée, le contraire de la position de Charles Maurras. C’était une famille d’intellectuels, pas de militaires. On n’y avait pas, malgré quelques alliances industrielles, le culte de l’argent.

Des horizons élargis

Il semble que Charles de Gaulle ait, très jeune, cherché à élargir ses horizons. Sa mère se plaignait, sans doute en plaisantant, que ses enfants...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Pour éviter le Munich civilisationnel
Pour éviter le Munich civilisationnel Abonnés

Le drame qui continue de se jouer dans le Caucase et qui voit l'Arménie, bastion chrétien en terre d'Islam, prise en tenaille par l'alliance turco-azérie augure du drame civilisationnel qui attend la France si rien n'est fait. L'édito de Stéphane Simon.

commentaire