opinionsInstitutionsabonnés

Un mécanisme pour redémocratiser de la société française

20/08/2022

OPINION. Partant du constat que la démocratie représentative ne fonctionne plus, notre lecteur a imaginé un processus de redémocratisation de la société, dont il nous livre les principales clés.

Un mécanisme pour redémocratiser de la société française

Il apparaît désormais que les corps de l’État (législatif, exécutif et judiciaire), déjà souffrants, sont à l’agonie depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir. L’homme opère un basculement décisif. Brièvement, la manipulation des masses par les médias, les lobbyistes, des mises en examen d’élus pour différents délits et le clientélisme indiquent que nos élus exercent leur pouvoir sur une société à laquelle ils ne correspondent plus ni n’appartiennent. Ils agissent sur le quotidien des citoyens, mais ne subissent pas les conséquences de leurs décisions, car ils sont désormais déconnectés des réalités de la société française. Pour exemple, rappelons le scandale des repas mondains organisés pendant un confinement national de l’année 2021 où participaient des personnalités du gouvernement d’Emmanuel Macron mêlées à une hypothétique haute société. Cela amène à considérer que le système de démocratie représentative française ne réalise plus la démocratie elle-même.

Ainsi, étant donné que ce système défaillant repose sur l’élection d’élus pour légiférer et exprimer la volonté du peuple, pourquoi ne pas donner directement la parole au peuple lui-même afin qu’il s’exprime concrètement ? L’objectif est alors de décrire un processus censé redonner la parole au peuple en jetant les bases d’un modèle de fonctionnement différent de notre démocratie. Le propos demeure suggestif, le rédacteur se prémunit de ce préalable pour ne pas être victime d’accusations disproportionnées.

Tout d’abord, le processus décrit est à l’état de germe théorique et idéal, donc imparfait et améliorable. Il est évidemment modifiable. Les questions de budgets, d’environnement technologique et social, d’influences internationales sont exclues. Elles pourraient être introduites par la suite si le concept apparaît convaincant.

On peut observer une dégénérescence morale généralisée à différents niveaux de la société qui a pour conséquence un rejet de plus en plus prononcé des citoyens pour les affaires publiques. L’abstentionnisme lors des élections est précisément le...

Contenu réservé aux abonnés

81 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+