politiquelogement

Logement : ces promesses non tenues du candidat Macron

25/09/2020

ARTICLE - Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, le nombre de permis de construire n’a cessé de fléchir en France. La promesse de son programme logement de 2017 pour un « choc de l’offre » était pourtant ambitieuse…

Logement : ces promesses non tenues du candidat Macron

En septembre 2017, le gouvernement avait annoncé à l’aide de la formule « choc de l’offre » un ensemble de mesures concernant le logement. Les principales mesures voulues par le président de la République étaient résumées ainsi : «construire plus, mieux et moins cher.» Le candidat Macron estimait que « notre pays construit trop peu car notre système est bloqué par la surréglementation » et promettait d’y remédier. Mais trois ans plus tard, le constat est amer pour les professionnels et les particuliers en quête d’un toit.

Car depuis l’élection d’Emmanuel Macron, le nombre de permis de construire n’a cessé de fléchir pour tomber à moins de 400 000 logements par an, contre près de 500 000 en 2017, comme l’indique Le Monde. En quatre ans, ce sont plus de 170 000 logements qui faute d’aval des autorités n’ont pas pu être construits, faisant ainsi vaciller le doux rêve d’un « choc de l’offre » promis par le candidat. Les coupes budgétaires importantes − suppression de l’aide aux maires bâtisseurs et de l’aide à l’accession, limitation du prêt à taux zéro et prélèvements sur les capacités d’investissements des organismes HLM, mesures jamais évoquées avant son élection − ont produit l’exact opposé de ce qui était initialement annoncé.

Un échec qui repose sur une réalité simple : l’idée qu’il suffit d’augmenter l’offre de logements pour en faire baisser les prix est actuellement déconsidérée par les spécialistes du secteur tant elle a prouvé son inefficacité. En revanche, une des mesures phares par contre que beaucoup attendaient et qui a prouvé son efficacité était l’encadrement des loyers, en particulier pour les locataires qui vivent dans une zone « tendue », comme Paris ou Lyon. En 2020, et avec la mise en place d’une mesure d’encadrement incitative et non répressive, on ne constate aucune amélioration et tous les indicateurs semblent même montrer que les loyers, notamment...

Contenu disponible gratuitement

45 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+