sociétéMarseille

En guerre contre Paris, Marseille va créer son propre conseil scientifique

05/10/2020

ARTICLE. Pour « ne plus être dépendante des chiffres parisiens », Marseille va se doter de son propre conseil scientifique pour évaluer la situation sanitaire de la ville. Le professeur Didier Raoult en deviendrait membre.

En guerre contre Paris, Marseille va créer son propre conseil scientifique

Marseille va-t-elle définitivement devenir le symbole de la défense du pouvoir local contre l’état macroniste centralisé ? Marseille, via la voix de la deuxième adjointe à la mairie, Samia Ghali, a proposé et voté la création d’un conseil scientifique pour la ville. Au moment même où les restaurants peuvent enfin rouvrir après une semaine de fermeture imposée, cette proposition a été saluée par le socialiste Benoît Payan. « La bataille de chiffres n’aurait pas dû avoir lieu. Ce conseil scientifique pourra nous permettre de nous-même éclairer ce gouvernement» a-t-il estimé. L 'idée sera soumise à la maire de Marseille, Michèle Rubirola actuellement en convalescence et qui est, selon lui, "particulièrement sensible" à ce sujet.

S’il a bien été voté, ce conseil scientifique marseillais doit encore voir ses contours délimités : les membres et les missions n’ont pas été pour l’heure détaillés. Néanmoins, le Pr Didier Raoult serait très probablement membre de cette initiative locale et Michèle Rubirola pourrait en être la présidente. "Mme la maire doit présider un conseil scientifique (…) pour voir quelles sont les carences et qu’on ait une vision, qu’on soit aussi nous-mêmes en capacité de dire ce qui va et ce qui ne va pas, pour ne plus subir la foudre de Paris", a déclaré Samia Ghali devant le conseil.

Cette décision n’est que la suite logique d’une escalade qui dure depuis plusieurs semaines entre le pouvoir parisien et la cité phocéenne. Au-delà de la traditionnelle opposition Paris/Marseille, le ras-de-bol légitime de la ville vient de son sentiment de stigmatisation territoriale. Depuis que l’épidémie de coronavirus a commencé à se propager en France, le pays gère la crise comme la plupart des autres grandes questions : de façon centralisée. Mais les Marseillais n’ont jamais compris la différence de traitement avec la capitale quant aux mesures relatives à...

Contenu disponible gratuitement

43 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+