société90 km/h

Retour aux 90 km/h : La circulaire de la discorde

07/10/2020

Depuis le 15 janvier 2020, les départements peuvent à nouveau limiter la vitesse de leurs routes départementales à 90 et non plus 80 km/h. Mais ce retour en arrière est loin d’être simple.

Retour aux 90 km/h : La circulaire de la discorde

Le 17 octobre, les Creusois devraient pouvoir à nouveau rouler jusqu’à 90km/h sur leurs routes départementales. Mais en fonction de leurs destinations, il leur faudra être vigilants en franchissant les frontières du département : s’ils partent en Corrèze, aucun problème, ils pourront conserver la même vitesse. En revanche, s’ils traversent l’Indre et le Cher, il leur faudra alors faire attention : seules certaines routes bien ciblées ont vu leur vitesse maximale réajustée. En Haute-Vienne ou dans l’Allier, ce sera le cas également, mais pas dans l’immédiat. Une excursion dans le Puy de Dôme ? Il faudra faire attention à l’accélérateur : le département n’a pas souhaité revenir sur la limitation des 80 km/h

Voilà un exemple concret du micmac routier auquel doivent faire face les Français. Micmac par ailleurs très évolutif dans un sens comme dans l’autre. D’un côté, la Mayenne, la Haute Vienne, la Dordogne ou bien encore la Lozère, devraient voir leurs projets de redressement de la vitesse maximale validés ces prochaines semaines. De l’autre côté, l’Aveyron vient de mettre temporairement à l’écart le passage aux 90 km/h pour 900 kilomètres de son réseau routier. Difficile de s’y retrouver. Au global, ils seraient plus de 25 départements à avoir opté pour un retour partiel ou complet du réseau à 90 km/h. Près de la moitié des département se sont positionnés contre.

C’est une circulaire gouvernementale, envoyée aux préfets, le 15 janvier 2020, qui a permis ces retours en arrière. Non sans cadrer drastiquement les conditions idoines pour les autoriser : Il faut d’abord recueillir l’avis consultatif de la Commission départementale de sécurité routière (CDSR), présidée par le préfet. Ensuite, ces changements ne peuvent intervenir que sur des tronçons d’au minimum 10 kilomètres de long, interdits aux engins agricoles, sans croisements avec autorisation de tourner à gauche et sans...

Contenu disponible gratuitement

64 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+