culturePolitique

Pierre Mandon : « Il ne peut y avoir de démocratie directe sans souveraineté »

25/04/2021

ENTRETIEN. Après avoir soutenu une thèse d’économie politique, Pierre Mandon a souhaité poursuivre ses recherches sur la démocratie directe. Il est l’auteur d’une vaste étude des conditions de possibilité et d’exercice de la démocratie directe : La démocratie directe contre la sécession des élites, aux éditions Perspectives Libres. Première partie de notre entretien.

Pierre Mandon : « Il ne peut y avoir de démocratie directe sans souveraineté »

Front Populaire : Quel est votre parcours et pourquoi avoir décidé de travailler autant en profondeur la question de la démocratie directe ?

Pierre Mandon : J’ai accompli toute ma scolarité, de la maternelle au doctorat, à Clermont-Ferrand. J’ai depuis quitté le nid et suis passé en quelques mois du statut de « sédentaire » à celui du « nomade attalien », pour reprendre la formule de Jean-Claude Michéa, car fréquemment entre deux aéroports. Je tiens à dire que je n’en tire pas spécialement de gloriole ni de honte, c’est juste un état de fait. Quant à la fin de mon parcours scolaire, j’ai défendu une thèse en économie politique en décembre 2017 au Centre d’Etudes et de Recherches sur le Développement International (CERDI).

Mon travail de thèse consistant à étudier les effets socio-économiques de phénomènes politiques (comme les élections ou l’affiliation partisane d’élus), il m’a conduit presque naturellement à m’intéresser à la démocratie directe et ce de façon très enthousiaste et même candide dans un premier temps. À la fin de ma thèse, j’ai donc décidé de me lancer dans la rédaction d’un petit livre didactique sur la démocratie directe afin de clarifier le débat. Ce que j’envisageais comme un travail de six mois en parallèle de mon activité professionnelle a finalement duré près de deux ans et abouti à un essai de plusieurs centaines de pages ou j’espère avoir couvert le sujet de la façon la plus complète possible. Je remercie d’ailleurs infiniment les éditions Perspectives Libres et mon éditeur Pierre Yves Rougeyron pour avoir cru en mon travail.

Pour bien expliciter ce que j’entends par démocratie directe, je la définis comme un système politique stipulant que le commandement (kratein) — ou le pouvoir (cratos), est exercé directement par le corps des citoyens ou...

Contenu disponible gratuitement

81 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi